13 mai 2021

ni fleurs, ni couronnes

Ben alors, Stéphane, qu’est-ce qui t’arrive ? Ça fait un moment qu’on ne t’a pas entendu ou vu critiquer les gilets jaunes ! Tu boudes ? Non. Et pareil pour les syndicalistes ! Tu as un problème de santé ? Non. Et même les chaînes d’infos ou le RN, tu n’en dis plus rien. Je suis sûr qu’il y a quelque chose. Non, je te dis. Allez, tu peux me le dire, à moi, je suis ton cousin préféré, quand même ! Mon cousin préféré ? Bon, ton cousin, si tu préfères ! Des cousins, j’en ai douze, en tout, alors,... [Lire la suite]

07 mars 2021

Gilles et John, deux bénévoles

Ça va, Gilles ? Ça va, John. Ça me fait plaisir de te voir, mec. Moi aussi, mon pote. Tiens, j’ai déjà préparé les bières, à ta santé, vieux frère. À ta santé, mon vieux. Ah, ça fait du bien de se voir et de passer un bon moment ensemble. On a tout l’après-midi rien que pour nous. Sans contrainte. Sans femme et sans enfant. Le pied, quoi. Ouais, le paradis. Tu l’as dit. Ouais. Tchin. Tchin. Tu crois qu’on va bientôt reprendre nos activités les samedis après-midis ? J’aimerais bien car tu sais quoi, ça me manque à moi. Ouais,... [Lire la suite]
23 janvier 2021

les étrennes de Teresa

Teresa, bonne année à vous et bonne santé, surtout, hein parce que sans la santé, hein, entre nous, hein ? Ça va, ces fêtes se sont bien passées ? Vos vacances au Portugal aussi ? Ah oui, je sais, vous avez attrapé la Covid en revenant et du coup, hein, au retour, vous avez dû être à l’isolement et franchement, vous n’avez pas eu de chance, hein, parce que attraper une infection urinaire, en ce moment, c’est culotté de votre part, si je puis dire car franchement, hein, actuellement, on n’est pas sûr de se faire soigner... [Lire la suite]
19 octobre 2020

25 secondes, douche comprise

Si vous disais qu’en apprenant ces informations, ça me les a un peu coupées… Bien sûr, cette nouvelle ferait sans doute très, très, très plaisir à cette bonne vieille Alice Coffin mais non, quand je dis que ça me les a coupées, je ne parle pas de ce qu’elle aurait aimé voir disparaître, chez moi comme chez tous mes congénères masculins car c’est juste une formule, une façon de parler. Bon et puis de toute façon, je crois qu’on a assez parlé de cette bonne femme comme ça, maintenant, on passe à autre chose car continuer, ça lui ferait... [Lire la suite]
05 juin 2020

le pilulier

Chaque début de semaine, j’ai une mission de la plus haute importance à remplir et comme j’ai accepté de le faire, je suis bien obligé de la mener à son terme. Parce que mon bien-être, non, que dis-je, ma santé en dépend. Chaque dimanche soir (en théorie car depuis quelques temps, j’ai débordé et décalé et je le fais le mercredi soir), je dois remplir mes deux piluliers pour la quinzaine à venir. Un pilulier pour une semaine et un pour la suivante. Et dedans, j’y mets mon seul médicament et tous les compléments alimentaires que m’ont... [Lire la suite]
30 avril 2020

bonne année, mon cul ! (billet totalement contaminé au Covid 19)

Quand je pense qu’il y a exactement 121 jours commença la longue litanie des vœux pour 2020 et ce, pendant un mois (sans compter tous les gens qui vous la souhaitent bonne et heureuse et surtout la santé, hein ? Surtout la santé parce que sans la santé, franchement, hein ? Sans compter tous ces gens qui vous la souhaitent dès le mois de décembre, sans doute pour être les premiers et se débarrasser d’une telle corvée. Non, moi, je dis que les vœux, ce n’est jamais avant la date. Comme les anniversaires. Avant l’heure, ce... [Lire la suite]

30 mars 2020

gâcher mon confinement (billet non garanti sans coronavirus)

En réalité, je viens de comprendre que pire que le confinement, comme situation, il y a celles et ceux qui viennent vous le gâcher. Bon, déjà, même si je dois reconnaître que ce mode de vie en position recluse à 80% de mon temps me conviendrait presque parce que, après tout, ce n’est pas si désagréable que ça de rester un peu chez soi surtout si on n’a pas de problème de santé majeur (ou de problème majeur de santé ?), je dois également dire que j’ai un peu hâte de retrouver certaines bonnes vieilles habitudes : aller... [Lire la suite]
28 avril 2019

ce n’est pas loin, c’est juste à 500 mètres

Pardon ? La piscine Tissot ? Oh, ce n’est pas loin, c’est juste à 500 mètres ! Vous allez tout droit et vous tournez sur vous-même au bout, là-bas et vous revenez et vous recommencez vingt fois et après, vous aurez parcouru la distance que je vous ai indiquée.  La dernière fois que j’y suis allé, à la piscine Tissot, c’était avec maman, début avril. Et alors que maman s’apprêtait à retrouver les joies des couloirs de natation dans une piscine ouverte au public, avec ses palmes, son pince-nez, son bonnet et ses... [Lire la suite]
01 avril 2019

fish and chips

Quand je pense qu’on est le premier et que je ne pourrai même pas faire de poisson d’avril à mon travail, comme je ne l’ai pas fait pendant les quatorze ans que j’ai passés là-bas ! C’est vrai, ça, faire des poissons d’avril chez un poissonnier ou un mareyeur, c’est encore plus drôle, non ? Oui, c’est vrai, j’aurais dû en faire. J’aurais dû en accrocher des poissons morts au dos de mes premiers patrons, Nicole et son fils Freddy. Si ça se trouve, ils ne s’en seraient même pas rendus compte tant ils étaient obnubilés par... [Lire la suite]
12 février 2019

visite médicale

La semaine dernière, j’ai appris que j’étais convoqué à la médecine du travail pour une visite médicale obligatoire. J’ai toujours détesté ça car comme je suis plutôt du genre prudent, je me fais suivre par un généraliste (j’en ai même deux, en vérité, pour pouvoir aller voir l’autre quand l’un n’est pas là), j’ai un gastroentérologue, j’ai un dentiste, j’ai un ophtalmologiste, j’ai un cardiologue (c’est un peu moins vrai car le mien est parti se faire voir ailleurs – loin des yeux, loin du cœur !) et j’ai un dermatologue et j’ai... [Lire la suite]