14 avril 2019

ça y est, c’est le week-end !

Comment vais-je savoir que je suis en week-end, désormais ? Parce que quand on travaille, on a des repères pour se régler au temps et aux jours qui passent mais quand ce n’est plus le cas, comment savoir quel jour on est, comment savoir si on est vendredi, samedi ou dimanche ? Justement, hier, je me suis cru dimanche car j’ai fait des courses le matin comme je le faisais, dans ma vie d’avant (merci Sophie !) chaque jour du seigneur. Et donc, après, je me suis cru un autre jour et ce matin, je me suis encore cru le même... [Lire la suite]

01 décembre 2018

le bien est-il l'ennemi du mieux ?

Je crois que le mieux, ce serait que je reste tranquillement chez moi, cet après-midi. Que je tente de profiter de ce début de week-end. De profiter de ce samedi un peu gris, pas mal pluvieux et probablement très perturbé en ville comme en cent (!) Alors, si c’est pour me confronter à l’une des deux ou aux deux manifestations prévues aujourd’hui au centre-ville, autant rester chez moi, près de la cheminée que je n’ai pas en me faisant servir un vin chaud que je n’aime pas spécialement, ou alors, aux sports d’hiver, à la rigueur, là où... [Lire la suite]
31 mai 2018

les jours se suivent mais ne se ressemblent pas (toujours)

D’abord, j’aimerais dire que j’aime bien débattre. Parler de choses et d’autre. Refaire le monde. Discuter tout en ne s’en laissant pas compter. Argumenter, défendre mes idées. Éventuellement, m’ouvrir à d’autres. Celles auxquelles je n’aurais jamais pensé. Ou carrément des nouvelles. Bref, j’aime bien quand on peut échanger mais à la condition que chacun puisse s’exprimer dans le respect de l’autre et que ça ne soit ni du bourrage de crâne, ni du monologue impossible à couper. Voilà, c’est ce que j’aime, c’est ce que je pense.... [Lire la suite]
24 octobre 2015

on en revient toujours aux mêmes

On a beau dire, on a beau faire, on en revient toujours aux mêmes. Et là que nous sommes samedi à juste midi, c’est presque comme tous les samedis midis depuis que le monde est monde. C’est l’éternel retour des choses et du temps qui passe. La routine bien réglée comme les aiguilles d’une horloge. On n’y peut mais. Est-ce ainsi que les hommes vivent ? Oui, en tout cas, c’est ainsi que moi je vis, à peine un peu perdu dans cette immensité régulière. Un petit grain de sable dans une clepsydre de laquelle je ne pourrai sortir un... [Lire la suite]
18 octobre 2015

et Juliette

Un samedi à peine un peu plus inhabituel que ceux que je fréquente, d’ordinaire. C’est ce que j’ai vécu, principalement dans l’après-midi. En temps normal, comme je débauche avant le déjeuner et que ma semaine de travail est enfin terminée, je me fais la grosse douche et le gros shampoing qui vont bien afin d’avoir le plaisir de me sentir vraiment en week-end. Ensuite, c’est souvent le repas du midi, la plupart du temps avec les restes d’un plat préparé pour un soir de la semaine qui vient de s’écouler. C’est pratique, je n’ai qu’à le... [Lire la suite]
10 octobre 2015

se débarrasser des corps

Quand j’ai été embauché par l’entreprise dans laquelle je suis toujours employé (ça fera onze ans en mars prochain), j’avais pour mission de faire tout l’administratif quotidien et hebdomadaire le samedi matin, oui, parce que je travaille du mardi au samedi et le samedi, c’est fin de semaine et tout doit être terminé avant le dimanche et avant la semaine suivante. À chaque nouvelle semaine, on repart de zéro. Et le samedi, j’ai pris l’habitude d’être tout seul dans les bureaux sauf quand la boîte a fait pas mal de croissance et qu’on... [Lire la suite]

22 août 2015

au-delà de cette limite

On va considérer le fait que cette semaine est terminée, même si nous ne sommes encore que samedi. On va donc valider cette décision et se dire qu’une nouvelle ère commence. Une nouvelle époque, sans lui, certes, mais une nouvelle époque quand même. Un nouvel épisode. Avec un personnage en moins. Et qu’on ne me dise pas que la semaine n’est pas encore finie car j’ai décidé qu’elle l’était et on n’a qu’à faire comme avec les tickets de parking : toute heure commencée est due (jusqu’à ce qu’on applique la loi Macron) et comme pout... [Lire la suite]
01 août 2015

se faire passer dessus

Normalement, quand je rentre du boulot, en fin de matinée, le samedi, après une semaine toujours relativement bien chargée, j’aime bien passer sous la douche pour me laver de tout :, me laver de toute odeur de poisson, me laver de toute notion de travail et me laver de tout soupçon. Je mets mes vêtements dans le lave-linge (ah ben non, je ne l’ai pas encore fait aujourd’hui, ça sera pour tout à l’heure, tiens…) et je redeviens un homme neuf. Enfin presque. Plutôt en bon état comme neuf car à mon âge, ce serait pure folie que de... [Lire la suite]
25 juillet 2015

et le vainqueur est...

Un samedi avec une météo un peu plus adéquate, on peut enfin respirer, l’air semble plus sain même si on n’est pas tout à fait certain qu’il le soit réellement. Et l’ambiance de la ville est plus calme que d’ordinaire, pour un samedi. On sent que beaucoup de gens sont partis vers l’océan ou carrément en vacances. Il doit donc y avoir un monde fou sur les routes, aujourd’hui, encore, en direction des plages et en plus, comme ça brûle vers la Teste et sur Saint-Jean d’Illac, ça ne doit rien arranger. C’est peut-être ça que je ressens... [Lire la suite]
28 juin 2015

trois pour 100%

Hier matin, c’était samedi, mon dernier jour de travail de la semaine, ma première semaine de reprise après ma convalescence et même si ce fut un peu difficile de m’y rendre, j’ai choisi de ne pas y aller aussi tôt qu’avant : j’y suis allé pour 4h au lieu de 3h30 du matin. Ça m’a fait gagner un gros quart d’heure de sommeil mais de toute façon, comme j’étais seul à la maison, je m’étais couché assez tôt, vendredi soir. Quand je suis célibataire, je me couche avec les poules. J’aime bien dîner de bonne heure, traîner un peu et... [Lire la suite]