14 septembre 2019

plan cul ou cours de gym ?

L’autre jour, je suis retourné à la salle de gym car j’avais rendez-vous avec mon coach. Nous avons fait un plan cul que j’ai trouvé un peu plus difficile que d’habitude et quand j’en ai parlé autour de moi, la réaction a été unanime : « Un plan cul avec ton coach ? Tu es sûr ? » Ben oui, quand même, je sais reconnaître un plan cul d’autre chose. Je sais bien que je fais toujours tout trop vite mais je sais encore ce que je fais. Et si parfois, je peux être étourdi, là, en l’occurrence, je sais très bien où... [Lire la suite]

26 octobre 2017

il faut que je me justifie ?

« Il faut dire qu’à part ton blog et je ne sais quoi d’autre, il n’y a pas grand-chose qui compte. » J’avoue que je l’ai mal pris mais je vais faire contre mauvaise fortune, bon cœur et aller de l’avant comme si de rien n’était. Mais je n’aime vraiment pas du tout cette façon de dire des méchancetés totalement gratuites. Et moi, question vacheries, j’en connais un rayon. Il n’y a pas plus salopard que moi quand il s’agit d’en mettre plein la gueule à quelqu’un, par écrit, attention, pas en vrai. Je ne suis pas téméraire,... [Lire la suite]
07 octobre 2015

fin de vie

S’ils avaient été là, lors de la prise du pouvoir par Adolf, dans les années 30, peut-être que nous n’aurions pas subi la seconde (ou la deuxième ?) guerre mondiale. Parce que sans doute que Herr Leonetti se serait opposé à lui à propos du suicide assisté en ne proposant qu’une sédation profonde à tous ceux qui n’en pouvaient plus de leurs souffrances. Parce que sans doute aurait-il alors eu raison mais là, en 2015, son arrière-petit-fils devrait comprendre qu’au vingt-et-unième siècle, on pourrait prétendre au droit de mourir... [Lire la suite]
20 septembre 2015

ne plus pleurer

Ce n’est pas vraiment que c’est trop triste et que je n’arrive pas à me contenir mais je ne fais que pleurer. Comme si un grand malheur m’était tombé sur le coin de la figure. Sur la tête. Comme si je vivais un grand chagrin d’amour. À mon âge… Non, si je ne fais que pleurer, c’est bien à cause de ce salopard d’allium cepa. Et encore, je dis salopard au singulier alors qu’ils sont nombreux. Souvent, il est tout seul et nous sommes face à face mais parfois, ils sont plusieurs et alors là, autant vous dire que le combat est inégal, je... [Lire la suite]
10 septembre 2015

l'arrivée des autres

Bonjour, bienvenue chez nous, nous allons vous montrer votre chambre… L’arrivée des premiers autres, des premiers hôtes… on se croirait dans une émission de télé sur TF1 où des propriétaires de maisons d’hôtes ou d’hôtels se reçoivent les uns, les autres pour se noter tout en se balançant des vacheries car franchement, si  on veut gagner, faut savoir être un peu salopard sur les bords et même dedans. En tout cas, avant-hier, ce fut l’arrivée des trois premiers invités de nos vacances aux Sables. Deux habitués et un petit... [Lire la suite]