18 février 2019

manque réel de motivation

Il y a des jours comme ça où on manque réellement de motivation. J’ai tellement donné depuis mon réveil, ce matin que là, en rentrant chez moi, à 14h30, je n’en puis plus. J’ai un coup de barre que même un Mars n’aiderait pas à faire partir (en plus, je n’aime pas le chocolat !) et je n’ai qu’une envie : celle de me mettre sur un transat sur la terrasse et me la couler douce au soleil. Sauf que pour l’instant et jusqu’en mars, environ, il n’y a pas encore de soleil sur ma terrasse, il n’en manque pas beaucoup pour qu’il nous... [Lire la suite]

23 novembre 2018

il pleut et dehors, les archéologues sont un peu dans la boue

C’est un vendredi humide. Il pleut. Il pleut et dehors, les quatre archéologues sont obligés de travailler dans une espèce de bouillasse. Les autres jours de la semaine, ils ont passé leurs journées dans un froid glacial et sec. Aujourd’hui, c’est frais et humide. Je ne sais pas quel est le meilleur temps pour eux. Et quand je vois leur petite caravane de la mairie, apparemment sans fenêtre, je me dis qu’ils n’ont même pas eu la chance d’écouter la pluie taper sur les carreaux. Juste sur le toit. Tout ça est d’une tristesse pas... [Lire la suite]
14 janvier 2018

janvier

La tempête a cessé. L'éther vif et limpide A jeté sur le fleuve un tapis d'argent clair, Où l'ardent patineur au jarret intrépide Glisse, un reflet de flamme à son soulier de fer. La promeneuse, loin de son boudoir tépide,  Bravant sous les peaux d'ours les morsures de l'air, Au son des grelots d'or de son cheval rapide, À nos yeux éblouis passe comme un éclair. Et puis, pendant les nuits froidement idéales, Quand, au ciel, des milliers d'aurores boréales Battent de l'aile ainsi que d'étranges oiseaux, Dans les salons ambrés,... [Lire la suite]
22 septembre 2016

sous les nuages exactement

On nous ment en permanence. On ne fait rien qu’à nous mentir. J’en veux pour preuve qu’on nous avait annoncé du soleil pour la journée et juste après déjeuner, dehors, je me suis rapidement installé dans mon fauteuil relax préféré (le premier des deux qui s’est présenté à moi) et j’ai fermé les yeux et j’ai écouté le silence, mon silence intérieur. C’était très agréable d’avoir les jambes au soleil, au doux soleil de ce début d’automne et la tête à l’ombre. D’ailleurs, je me la suis faite, encore une fois : « Ici... [Lire la suite]
19 août 2016

tout lâcher, là

C’est un peu mon état d’esprit, à l’instant T. Tout lâcher, là. Parce que je sais très bien qu’il va m’être difficile de coordonner mon envie de repos avec mon devoir de bien recevoir Mickael et Laetitia qui sont arrivés ce matin pour trois jours. Ou quatre. Et même si ce midi, le président nous a invités au restaurant sur les quais, il a bien fallu que j’assure les courses pour le week-end mais je sais aussi que je n’aurais pas dû boire ces deux verres de vin rosé, à table. Deux verres de vin rosé. Ou trois. Je ne sais plus. Bien... [Lire la suite]
11 février 2016

tout de go

Eh bien non, la machine ne se grippe pas. Finalement, hier, j’ai quitté mon boulot très tôt, vers 10h et j’ai vu le médecin car j’avais un peu peur d’un truc comme ça, justement. Peur d’un truc qui me cloue au lit, qui m’oblige à m’arrêter quelques jours sans pouvoir sortir de la chambre voire du salon. Peur d’un truc avec plein, plein de médicaments et d’autres tas de trucs de malade. Le diagnostic est tombé très légèrement : soit une pharyngo-laryngite carabinée soit une laryngo-pharyngite tout aussi carabinée. Je ne me... [Lire la suite]
09 octobre 2015

ce soir, on déménage tous les étages

Ce soir, ce soir, je te préviens, on déménage… ce soir, ce soir, on déménage tous les étages… Cette chanson de Brigitte Bardot m’est revenue en mémoire, cette semaine. Parce que comme depuis quelques jours, depuis notre retour de vacances, le sujet a été évoqué à plusieurs reprises, autant en parler une bonne fois pour toutes. On ne sait jamais. Parmi mes centaines de milliers de lecteurs (que je suis drôle !), peut-être se trouve-t-il un agent immobilier. Même une femme, pourquoi pas ? Je ne serai pas regardant sur le sexe... [Lire la suite]
24 janvier 2015

épargner son temps

Je viens de vivre un samedi matin pas tout à fait comme les autres même s’il a commencé comme les autres : un lever à 3 heures de la nuit (à cette heure-là, on ne peut pas encore dire 3 heures du matin), une préparation pas vraiment motivée pour aller travailler (mais quand faut y aller, faut y aller) et la route jusqu’à Lormont tout en écoutant la rediffusion d’une émission d’Europe 1, avec ce trop politiquement correct qu’est Morandini (de la même bande que Bourdin et Brunet) que j’évite pourtant le plus possible tant ça ne... [Lire la suite]
01 décembre 2013

les chemins de trans-verse

Ce qui est bien, dans les blogs, c’est qu’on peut y venir toujours à pieds. Pas la peine de prendre sa voiture ni même sa mobylette et encore moins sa bicyclette. Même si parfois (et souvent, en ce qui me concerne), j’ai de plus en plus de difficultés à savoir de quoi je vais parler quand je me mets devant l’écran blanc, mon cerveau rame comme un étudiant d’Oxford voire de Cambridge, je ne sais pas quel est le plus chic, en fin de compte… Non, par exemple, moi, ce soir, je suis venu à pieds, comme tous les jours. Pas de problème pour... [Lire la suite]