19 septembre 2019

si c’est moi qui salis, c’est moi qui nettoie

Ça y est, il est midi cinquante, la cuisine est propre, la femme de ménage peut arriver. Normalement, elle vient pour 13h, le mercredi. Et là, hier, j’ai eu le temps de terminer de faire la vaisselle, de tout ranger afin que rien ne traîne, afin que rien ne dépasse (sauf les lettres) et j’ai même eu le temps de ficeler une poubelle et tout était fin prêt quand elle a sonné pour venir faire ses 3 heures. Je n’aime pas du tout que la cuisine soit en désordre ni sale quand elle arrive. Ce n’est pas ma bonne, elle ne vient pas pour ça.... [Lire la suite]

02 mai 2019

quelques tractions et puis plus personne

Forcément, c’est difficile et plus tellement de mon âge. Surtout que je n’ai jamais été habitué à faire ce genre de trucs vu que je ne me suis inscrit dans une salle de sports (je me suis réellement inscrit, je précise car les précédentes occasions, quand j’étais plus jeune, ça ne comptait pas, je tirais bien trop au flanc…) que vers 45 ans et encore, j’ai dû rester l’équivalent de deux à trois ans sans rien faire sans raison valable. Et en plus, comme je suis du genre un peu feignant ou fumiste, ça dépend des jours, un truc qui... [Lire la suite]
18 avril 2019

des jambes de sportif

Ah, ça, on ne me l’avait encore jamais faite ! J’ai déjà eu droit à des supers compliments, il y a douze ou treize ans, dans le hammam de la salle de sports que je fréquentais alors. Une dame, Patricia, mince, blonde, les cheveux longs relevés en chignon, très bavarde avec tout le monde s’est retrouvée seule avec moi, elle était assise sur le banc inférieur et moi sur le banc supérieur. Il faisait chaud, nous étions en maillot de bain et elle a dû chercher un motif pour engager la discussion et m’a sorti : « Vous avez... [Lire la suite]
02 mai 2018

chargement d’après-midi

On va donc commencer par déjeuner, frugalement, parce que, ensuite, si le coach me demande de faire l’avion qui nage la brasse, allongé sur le ventre au sol, je vais me sentir lourd, lourd, lourd. Ensuite, je rangerai la vaisselle dans la machine à la laver et je débarrasserai tout ce qui doit l’être dans la cuisine. Enfin, j’accueillerai Teresa (à moins que ça ne soit Josefa ?) pour sa première fois chez nous. Elle vient nous aider pour le ménage et le repassage mais il ne faut pas lui dire que c’est une femme de ménage. Elle... [Lire la suite]
04 novembre 2017

l'énergie positive (du désespoir ?)

Allez savoir pourquoi, alors que c’est la fin d’une semaine un peu difficile, j’ai eu la (bonne) idée et la (bonne) énergie d’aller faire du cardio, ce matin, à la salle près de chez moi. Comme ça, pour voir si je pouvais m’épuiser encore un peu plus. Et mine de rien, j’ai fait 48 minutes à 6 km/h et je n’ai pas vu le temps passer et je me sens plutôt bien, là, maintenant. Tout en sachant que si je me pose trop confortablement, dans le canapé, par exemple, je risque de fermer les yeux et alors là, qui sait ce qui pourrait se passer... [Lire la suite]
30 octobre 2017

trois, deux, un, partez !...

À partir de maintenant, enfin, juste après la rédaction et la publication de ce billet, je pourrai dire que je suis enfin en week-end. Un week-end qui ne durera plus très longtemps vu qu’on est passé à l’heure d’hiver, samedimanche et surtout, vu que je ne viens de terminer tout ce que j’avais à faire que là, il y a vingt minutes, environ, le temps de me changer en rentrant de la ville et de grignoter un petit quelque chose, de boire un petit coup (d’eau, évidemment, mais pétillante parce qu’il n’y a pas de raison de ne pas se faire... [Lire la suite]

09 février 2017

100 000 euros en espèces, je vous prie

Finalement, j’en connais des qui préfèrent quand je parle de monsieur et madame Fillon. Mon billet sur les anecdotes au sujet d’enfants morts n’a pas eu le succès escompté. Tout compte fait, ça prouve que les journalistes ont bien raison de continuer de nous abreuver jusqu’à plus soif de ces histoires politico-politiciennes puisque les gens en redemandent. L’information, le nouvel opium du peuple ? J’en connais deux qui doivent se frotter les mains en prenant un verre au comptoir du bar « Le bon paradis », je parle de... [Lire la suite]
06 décembre 2016

c'est la faute de Laura si je n'ai pas fait la sieste alors que j'en avais envie

Je me demande si, tout compte fait, je n’aurais pas dû m’organiser autrement. C’est vrai, ça, au lieu d’aller en ville pour rendre des CD à la bibliothèque et en emprunter d’autres avant d’aller faire mon come-back à la salle de sports après six mois d’abstinence, j’aurais pu tout simplement me mettre en cuisine et rédiger mon billet quotidien pour publication dans ce blog. Mais non, j’ai préféré la première solution, aller en ville dès le début de l’après-midi, histoire de me débarrasser de ces corvées car c’en sont (et... [Lire la suite]
01 octobre 2016

Le patron m’a offert 6 mètres de tissu rayé que je trouve très beau. Le tissu. Je précise que c’est le tissu que je trouve très beau. Pas les 6 mètres. Sinon, j’aurais mis un « x » à très beaux. Enfin, à beaux mais pas à très, évidemment, cette question ! C’est un tissu rayé avec du vert (deux nuances), du jaune (deux nuances aussi) et deux nuances de gris. On aurait pu en avoir 50, des nuances de gris, mais je ne suis pas très attaché à cette couleur en particulier. En fait, je dis ça mais si, un peu quand même. ... [Lire la suite]
27 avril 2016

poser un jour de travail

On ne sait pas trop de quel pays elle vient, Ann Beyron, mais une chose est certaine, elle semble plutôt bien dans sa peau. Il faut dire qu’elle passe plus de la moitié de sa vie à ne rien faire d’autre que voyager autour du monde, prendre du bon temps dans les salles de sport, se détendre des journées entières sur une plage, se faire des cinémas, aller au restaurant avec ses copines et faire du shopping, ensuite et elle a une femme de ménage qui lui évite toutes les corvées quotidiennes. Elle doit avoir un secret, peut-être ne... [Lire la suite]