25 avril 2018

les traces d'un crime ?

Ça m’a un peu surpris, tout à l’heure. Je suis rentré du travail, vers 11h30 et je suis allé me raser directement avant de prendre une bonne douche de derrière les fagots (c’est une image) car à 16h, j’ai rendez-vous chez mon généraliste pour un rappel décennal du vaccin DTP et bon, même s’il ne s’agit que d’une consultation qui ne devrait pas s’éterniser, on ne sait jamais, mieux vaut être irréprochable quand on va chez son toubib et le fait de bien le connaître (et réciproquement) ne change rien à l’affaire, on se doit d’être... [Lire la suite]

17 mars 2018

seulement trois vœux ?

C’est vraiment idiot, mais j’avais (très) bêtement renversé du vin rouge (moi qui n’en bois jamais ou si peu) sur mon slip propre, qui est plus est, blanc. Autant vous dire que ça se voyait. Je n’allais pas pouvoir rester comme ça, même sous des pantalons, moi, ça me dérangeait de le savoir. On ne sait jamais, imaginez un peu que je me retrouve aux urgences et qu’on découvre un slip qui sent le St Estèphe ! Oui, je sais, il faut déjà être connaisseur pour reconnaître une odeur de St Estèphe sur un slip qui sent avant tout la... [Lire la suite]
06 février 2018

par quoi commencé-je ?

Je suis face à un cruel dilemme. Ou à un dilemme cruel. Je ne sais pas très bien les définir. À moins que ça ne soit l’inverse. Que ça soit le cruel dilemme ou le dilemme cruel qui soit face à moi. Voire les deux. Mais si j’en ai deux contre moi, le rapport de force est très nettement déséquilibré en ma défaveur et là, je pose la question : pourquoi tant de haine ? En gros, j’hésite entre deux choses, là, en ce mardi, 11h5. La première, c’est d’aller me raser. Mais ça me rase rien qu’à l’idée d’y penser. Ça me rase ?... [Lire la suite]
08 novembre 2017

des pas pas perdus pour tout le monde

Bon, on va revenir un instant, le temps d’un billet, du billet que je vous fiche chaque jour, sur ce que j’ai fêté, hier : mon millionième pas depuis que j’ai mon podomètre (qui me suit partout, comme un toutou, tout le temps.) L’exploit est d’autant plus grand que j’ai pu l’oublier à quelques reprises et que je ne l’ai pas sur moi quand je suis dans la salle d’eau ni quand je rentre chez moi et que je sais que je ne vais pas ressortir. Là, tous les pas que je fais sont perdus pour ma propre comptabilité. Donc, ça veut dire que... [Lire la suite]
05 juin 2017

la femme de ménage est sous l’escalier

Il fallait bien que ça arrive un jour. Elle aurait pu s’en douter. Même si aujourd’hui, elle ne peut plus se rendre compte de son erreur. De ses nombreuses erreurs. Mais Nadège, la femme de ménage qui remplace Laura depuis quelques semaines, elle n’a pas été capable d’écouter les recommandations que je lui avais faites. Ni même de prendre en compte les interdictions que j’avais pris soin de formuler par écrit. Après tout, si elle n’a voulu en faire qu’à sa tête, ça lui aura fait les pieds. Moi, il ne faut pas me chercher. Déjà, je ne... [Lire la suite]
18 août 2016

quel jour est-on, petit patapon ?

2h15. Quel jour on est ? Ah oui, c’est un jour de travail. On doit être jeudi ou vendredi. À moins qu’on ne soit mercredi. Mais si mon réveil sonne, c’est que ce n’est pas le week-end. Ou alors, je suis en train de dormir et je fais le cauchemar que mon réveil sonne et je dois me lever. Bon, allez, du nerf, de bœuf ! Hardi, moussaillon ! Debout les gars, réveillez-vous, il va falloir en mettre un coup. Je retiens encore un peu le pipi du matin en allant d’abord boire un coup dans la cuisine, prendre ma montre pour... [Lire la suite]

24 juillet 2016

à travers le hublot

Lave-vaisselle 2, lave-linge 1. C’est le score au bout d’une semaine. J’ai fait tourner deux fois le lave-vaisselle mais une seule fois le lave-linge. Et j’avoue que pour ce dernier, j’ai un peu stressé car je le trouve très compliqué. C’est un lave-linge séchant et je n’en ai jamais eu mais surtout, j’ai un tableau de bord digne d’une cabine de pilotage d’avion (oui, je sais, on dit un cockpit…) et ça, ça n’est pas trop fait pour moi. Je n’avais pas envie de faire de bêtise, ni au niveau du linge en lui-même, ni au niveau de la... [Lire la suite]
23 décembre 2015

mais quelle est donc cette humidité qui me pénètre ?

Mais quelle est donc cette humidité qui me pénètre ainsi ? Aurais-je oublié de fermer un robinet quelque part dans la maison ? Allons vérifier de ce pas dans la cuisine, dans la salle d’eau et dans les toilettes, on ne sait jamais. Je suis encore dans ma tenue de travail, jeans et tee-shirt un peu odorants car je les ai portés ce matin pour aller travailler et donc, comme j’ai porté un carton de 6 kilos de saumon fumé d’un bras collé contre moi et un autre de 2 kilos de crevettes cuites dans l’autre main, forcément, je sens... [Lire la suite]
09 octobre 2015

ce soir, on déménage tous les étages

Ce soir, ce soir, je te préviens, on déménage… ce soir, ce soir, on déménage tous les étages… Cette chanson de Brigitte Bardot m’est revenue en mémoire, cette semaine. Parce que comme depuis quelques jours, depuis notre retour de vacances, le sujet a été évoqué à plusieurs reprises, autant en parler une bonne fois pour toutes. On ne sait jamais. Parmi mes centaines de milliers de lecteurs (que je suis drôle !), peut-être se trouve-t-il un agent immobilier. Même une femme, pourquoi pas ? Je ne serai pas regardant sur le sexe... [Lire la suite]
11 janvier 2014

salle de vaisselle

À la guerre, comme à la guerre, comme on dit dans certaines chaumières où on aime bien pratiquer les dictons, les proverbes et autres adages qui sont parfois d’un autre. Je viens de terminer la partie socio-professionnelle de cette longue et inhabituelle semaine de travail où j’ai dû me lever six fois, six matins de suite avant d’espérer un peu de repos, un peu de répit mais je crains que ce ne soit finalement râpé car je suis repu de bazar et ce week-end à venir, jusqu’à lundi soir, s’annonce comme bien chargé et bien foutraque. Je... [Lire la suite]