05 février 2021

deux fois pois chiches

Soixante-sept, soixante-huit, soixante-neuf et soixante-dix. Eh bien, je ne suis pas au bout de ma peine. C’est la deuxième fois de ma vie que j’épluche l’équivalent d’une grande boîte de conserves de pois chiches mais j’ai complètement oublié combien de temps ça m’a pris, la première fois et surtout, je ne me souviens pas du nombre de pois chiches qu’il peut y avoir dans une boîte. J’aurais dû le noter vu que je n’ai pas su le mémoriser. Ou alors, à l’époque, je n’avais pas compté. Ou je m’étais trompé avant la fin et… Mais il... [Lire la suite]

23 avril 2020

le gratin de pommes de terre (billet contaminé au Covid 19)

Bon, je m’y mets. Allez, c’est parti. Ouais, je suis motivé. Scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch… Une pomme de terre épluchée. Scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch… Une deuxième pomme de terre épluchée. Scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch… Une troisième pomme de terre épluchée. Scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch… Une quatrième pomme de terre épluchée. Scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch… Une cinquième pomme de terre épluchée. Scrch, scrch,... [Lire la suite]
07 octobre 2017

quatre-vingt-dix-neuf et une qui font cent

Quatre-vingt-dix-neuf ! J’en ai fait quatre-vingt-dix-neuf ! Je ne pensais pas en faire autant. À vrai dire, je ne savais pas combien j’allais en faire. Mais je les ai faites. J’ai fait mes petites bouchées au chocolat pour emporter chez Fanny et Paul, demain midi, vu qu’ils nous invitent pour un déjeuner dominical à la campagne près de Bourg-sur-Gironde. Nous leur offrirons d’autres petites choses mais en plus, je tenais à leur faire moi-même des bouchées au chocolat. Plaisir d’offrir et joie de recevoir, oui mais surtout,... [Lire la suite]
17 mars 2016

blanc, jaune et poreux

En moyenne, un œuf ça pèse 60 grammes. Ça n’est pas grand-chose mais c’est déjà ça. On peut s’en faire traiter de tête, de crâne et marcher dessus mais ce n’est pas du tout conseillé car sinon, ça se casse et on n’a pas l’air malin, ensuite. Parce que, quand on le fait volontairement, au-dessus d’un saladier ou d’un bol, on peut toujours le battre mais quand on marche dessus, il est foutu. Et quand il est foutu, on ne peut plus rien en faire. Donc, on évite de poser ses pieds dessus. Encore mieux, on évite tout simplement d’en poser... [Lire la suite]