12 novembre 2019

c’est peut-être l’automne qui me rend comme je suis en ce moment

Allez donc savoir si c’est l’automne, cet automne gris et humide, qui me rend comme je suis en ce moment : j’ai des besoins d’envolées lyriques, j’ai besoin de giclées de violon et j’ai besoin de frémir comme quand on est amoureux. Il y a des états dans lesquels on se sent bien malgré tout. En ce moment, je compense toute cette pesanteur météorologique saisonnière par des mots d’amour, des envies de câlins et des tentations auxquelles succomber. J’ai également compensé la panne de chauffage chez moi par des besoins de tendresse à... [Lire la suite]