05 septembre 2018

férocorrompu

Non, ce mot n’existe pas mais je m’en fous un peu car là, ce qui compte, c’est que je me sens fourbu, flapi, esquinté et tout un tas d’autres synonymes pour exprimer une fatigue physique intense. Encore une fois, j’aurais dû envoyer Chouchou à ma place, pour le cours avec le coach car encore une fois, il a dû me prendre pour lui et m’a fait subir un cours qui était largement trop fort pour moi. La preuve, j’ai commencé d’avoir mal partout dès la fin de la deuxième série du premier exercice. Et là, j’ai eu la nouvelle confirmation de... [Lire la suite]

25 juillet 2018

d’abord, 17, puis 9, ça fait : 9 et 7, 16, je pose 6 et je retiens 1 + 1 = 26

Pas forcément le plus motivé du monde, je suis parti à ma séance de torture avec mon coach personnel, Jérémy M. 24 ans, un peu pervers sur les bords, extrêmement sadique et l’air un peu innocent mais il ne faut pas s’y fier. Je n’étais pas très motivé car je me suis levé fatigué, ce matin et j’avais même mal aux cervicales et la tête. J’ai même cru que la bête était revenue, cette squatteuse de migraine mais non, tout a malheureusement disparu au moment du déjeuner. Malheureusement parce que si ça n’avait pas été le cas, j’aurais pu... [Lire la suite]
11 juillet 2018

au four (à micro-ondes) et au moulin (à poivre)

Je ne peux pas être partout, Chouchou. Je te rappelle que si tu es à mon service, ce n’est pas que pour mon bon plaisir, ni pou ton bon plaisir, je n’arriverai pas à fournir, cet après-midi et avec cette chaleur, je préfèrerais que ce soit toi qui transpires au lieu de moi. Parce que comme hier, j’ai eu froid, au boulot, je voudrais éviter les amplitudes thermiques néfastes pour mon organisme, on ne sait jamais. Nous entrons dans une des hautes saisons, à mon travail, alors, je ne peux pas me permettre de tomber malade. Ni de tomber... [Lire la suite]
27 juin 2018

Stéphane, coache-toi là

« À vous Stéphane et vous pensez bien à votre dos et à vos pectoraux, aussi, hein ? » Pfou, moi, je dis qu’il fait trop chaud pour faire un cours avec le coach. D’autant que je me demande s’il n’aurait pas quelques tendances sadiques. Il voit bien que je souffle et que je souffre. Surtout avec cette chaleur. À combien j’en suis, là, 6 ? Seulement 6 de la première série sur 4 ? « Allez-y, c’est bien Stéphane, huit » Vivement la fin de la séance, tiens. Haan haaan pfouuu. « 11, c’est bien ... [Lire la suite]
30 juillet 2017

Clap ! Un de moins… Clap ! Un autre de moins… Clap ! Et encore un…

J’adore ça, regarder celle qui est là, sous mes yeux. Prendre mon temps pour l’observer. C’est un plaisir que j’aurais bien du mal à décrire. Tout ce que je peux dire, c’est que c’est totalement jouissif. Je me régale. À chaque fois qu’elle arrive en haut, elle retombe et inlassablement, elle recommence. Le mythe de Sisyphe, quoi. Attendez une seconde, il y en a un qui vient de me passer sous le nez. Je reviens. T’en vas pas, petite, j’en ai pour quelques secondes. Une dizaine, tout au plus. Je suis assez rapide quand il s’agit de... [Lire la suite]
31 octobre 2015

où ai-je la tête ?

Finalement, j’aime beaucoup les idées reçues car je suis un peu sadique et j’aime particulièrement leur tordre le cou. Une espèce de vengeance si personnelle que mes proches me comprendront sans plus de détails.  Et aujourd’hui, c’est du sujet de la guillotine dont j’ai envie de parler. Parce que j’ai ça dans la tête depuis un bon moment et il ne faut jamais couper court à ses idées sous peine (capitale) de les perdre en route. Je voudrais juste préciser que ce n’est pas monsieur Guillotin qui inventa la machine du même... [Lire la suite]