01 juin 2019

journal rétrospectif retour (1/1)

Mercredi 29 mai. 10h20. S’installer dans le wagon, à la place qu’on a réservé, ça relève de l’exploit, aujourd’hui. On a même droit à une trottinette, celle d’un ado probablement hollandais qui est avec sa mère et sa petite sœur et plein de valises et de sacs.       Le wagon est d’apparence luxueuse mais je le trouve vieillot et limite oppressant. Les couleurs sont sombres. Je suis en rez-de-rails. Sans possibilité de rejoindre celui derrière moi sans passer par l’étage. Et je suis assis à la dernière place, avec... [Lire la suite]

28 février 2017

toiser l'autre, là

Je n’étais absolument pas motivé mais je me suis forcé. D’abord, parce que Laura, la femme de ménage, est revenue aujourd’hui, après dix jours d’arrêt maladie et donc, comme je ne sais pas me reposer ici quand elle est là, ni là quand elle est ici, je me suis dit que le mieux, tant qu’à être crevé, c’était d’aller en remettre une couche à la salle de gym. Mais juste histoire de faire du tapis, 48 minutes plus 4  de récupération. Vitesse moyenne, 6km/h, pas plus parce qu’il ne faut pas pousser grand-mère dans les orties. Comme... [Lire la suite]
29 août 2016

dis, quand reviendras-tu, dis, au moins le sais-tu ?

Si encore on avait les clés de son nouvel appartement, on pourrait aller voir si on trouve des indices. Mais tu le connais, Stéphane, quand il s’agit de donner son trousseau, il a toujours une bonne raison de ne pas le faire. Même à sa femme de ménage. Quand on n’a pas confiance, qu’est-ce que tu veux que je te dise ?... En même temps, qu’est-ce qu’on aurait vu ? À moins qu’il ne se soit fait agresser chez lui et qu’il soit en train d’agoniser, moi, je préfère ne pas voir ça si c’est le cas. Oui, mais on aurait pu voir... [Lire la suite]
08 août 2013

dix zonard contre un (2)

Et là, j’ai couru jusqu’à une voiture. Un petit coupé noir comme on n’en voit jamais dans ces coins-là. Et là, un homme en est sorti, grand, sérieux, sous une espèce d’imperméable, ce qui n’avait rien d’étonnant vu qu’il pleuvait beaucoup. Sans parapluie. Ce qui m’a surpris car un homme normal s’abriterait sous un tel déluge. Sans jeter un œil vers moi. Même si je ne faisais pas spécialement de bruit, il aurait pu m’entendre arriver. Ou alors, c’était un professionnel, aguerri à tous les genres de situations. Quand j’ai réalisé que... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,