06 mars 2016

le coup du parapluie

« Stéphane, tu n’aurais pas un parapluie ? » « Non, je suis désolé… » En fait, j’ai un parapluie. J’en ai même deux. Un dans mon sac Fnac, là, sur la petite armoire à droite de mon bureau et un grand, dans la voiture. Mais quand j’arrive, je ne prends pas le parapluie pour faire les dix mètres qui me séparent du parking de l’entrée du bâtiment. Alors, je me protège la tête à l’aide de ma capuche, s’il pleut trop fort ou alors, je reste tête nue. Un peu de pluie n’a jamais fait de mal à personne. Oui, mais... [Lire la suite]