16 octobre 2017

mourir d’inanition ou tirer la langue aux journalistes ?

Je ne sais pas trop quoi faire, là, à l’instant précis où je viens de rentrer chez moi après une après-midi à moitié consacrée à une séance de cinéma et l’autre moitié à m’être rendu en ville et en être revenu à vélo en passant par la case Cabirol, là où habite le patron mais ce n’était pas comme au Monopoly, quand on passe par la case départ, je n’ai pas touché 20 000 francs et encore moins 20 000 euros. Tant pis, je pourrai toujours me consoler en me disant que j’aurai essayé et comme qui ne tente rien n’a rien, moi, j’ai... [Lire la suite]