06 mars 2019

floc, floc, je m’ennuie, floc… floc, oui, je m’ennuie

Floc, floc… Floc… Floc… Floc, je m’ennuie, floc… Floc… Alors, je compte les gouttes qui tombent du robinet dans l’évier de la cuisine. C’est un évier en inox et donc, chaque goutte qui tombe de haut dedans fait plus de bruit que si ça avait été un évier avec la moquette. Ce qui n’arrive pas souvent. Des éviers avec de la moquette. Parce que, même si c’est plus pratique quand on fait tomber un verre ou une assiette dedans, ça ne casse pas, ça ne peut pas casser en chutant sur de la moquette, même en synthétique mais ce n’est surtout... [Lire la suite]

26 juillet 2016

la page blanche

Ça me va mieux dans cet appartement que dans le précédent, la page blanche devant laquelle je peux me permettre de sécher en ne sachant pas quoi écrire. Ça me va mieux ici que là-bas parce que là, tout est contemporain et donc, la page blanche ne dépareille pas, ne jure pas, ne fait pas malvenue. Ici, les murs sont blancs, les plafonds sont blancs et je sais que je ne risque pas de me réveiller dans une chambre capitonnée enfermé dans une camisole de force, non, c’est juste que l’appartement a juste un an et que les précédents... [Lire la suite]
02 février 2016

il y a pourtant une solution

Avec le patron, quand nous avons terminé la séance de gym avec le coach, nous prenons toujours une douche, chacun dans la sienne, évidemment sauf que plus ça va, moins ça va. Les douches sont de plus en plus malmenées par une partie des adhérents qui n’en ont rien à faire du respect du bien de la collectivité. Et je ne parle pas de ceux qui laissent par terre leur flacon de gel douche vide parce qu’ils ont la certitude que d’autres le mettront à la poubelle pour eux. Non, je parle de certaines douches qui ne fonctionnent carrément... [Lire la suite]
20 janvier 2016

tout doit disparaître

Sous-chapitre 1 : ici l’onde Il pleut depuis des années, sans discontinuation et quand je pense qu’on ne cesse de nous culpabiliser à propos de l’eau courante, denrée de plus en plus rare et précieuse. Alors qu’il pleut, il mouille, c’est tous les jours la fête à la grenouille et pique-nique douille, c’est nous les andouilles. Poules mouillés, va, allons donc picorer notre pain (jadis sec) sur un mur et laissons sécher. Si tant est que le soleil un jour revienne.   Sous-chapitre 2 : du pied gauche Hier, je suis allé... [Lire la suite]
16 juin 2015

rentré dans l'ordre

Les choses rentrent dans l’ordre depuis dimanche. À chaque symbole, ses noces ; la fin du clafoutis de ratatouille, ce midi ; les restes de salade de pâtes et la carcasse de poulet sont prévus pour les chiens de Claude ; il reste un vague bout de tarte aux fruits rouges mais il n’y sera plus ce soir et le bouquet de roses et de fleurs de coton est la tête à l’envers, pendu par les tiges, le temps que tout sèche afin, après, de le remettre à l’endroit dans un vase approprié. Pendant ce temps-là, l’autre Isabelle, celle... [Lire la suite]