14 juin 2015

le papier qui va bien

Quand je pense à la même période, un an plus tôt, je me dis que pfou, beaucoup d’eau a passé sous les ponts et pourtant, ça me semble assez proche, comme si ça ne faisait pas vraiment un an. Il y a pile un an aujourd’hui, c’était la grosse effervescence. Nous nous apprêtions à passer une journée qui s’annonçait chargée, longue et excitante. Tout le monde était attendu pour 14h, si je me souviens bien, à la mairie et nous allions y être, pile-poil. Et ensuite, ce fut une succession de moments joyeux entrecoupés de moments d’émotion.... [Lire la suite]