17 septembre 2017

mauvais temps

Il fait mauvais temps, en France, hein ? C’est ballot, moi, hormis vendredi, j’ai eu du soleil et j’ai même pu faire une sieste sur la plage à deux reprises. Tee-shirt tous les jours. Parapluie ? Inconnu au bataillon. Quand je pense qu’il y en a qui vivent dans des immeubles sans aucune vue sur rien du tout. Et moi, j’avais la mer, des rochers et des pins parasol juste devant moi, depuis la fenêtre et la terrasse de ma chambre d’hôtel. Non, franchement, Mélenchon a bien raison, il y en a qui ont trop de privilèges. Eh... [Lire la suite]

23 juillet 2017

pendant que je pédalais, je me creusais la tête et ça n’en valait pas la peine

Oui, au lieu d’aller au cinéma…Non, j’aurais dû commencer par « non, au lieu d’aller au cinéma » au lieu de dire « oui, au lieu d’aller au cinéma » mais bon, ça n’a pas une grande importance, il y a des sujets bien plus graves que ça, autour de nous. Donc, je reprends : au lieu d’aller au cinéma, j’ai décidé de jouer au « ni oui, ni non » et alors je suis parti à vélo histoire de prendre l’air et de me remuer un peu les fesses même si ce sont plutôt les jambes et en particulier les mollets qui ont le... [Lire la suite]
07 août 2016

maldon

Nétwayé, baléyé, astiké, Kaz la toujou penpan Le monsieur, il m’a dit de faire la poussière, de passer l’aspirateur et ensuite, comme j’aurai encore du temps, de nettoyer la cuvette des WC puis de lancer une machine à 40° et s’il m’en reste, du temps, de préparer le déjeuner comme ça, tout serait fait et tout serait parfait dans le meilleur des mondes. Parce que comme c’est aujourd’hui dimanche, jour du seigneur pour les croyants et mais pas jour du saigneur pour les employés d’abattoirs, qu’on n’a plus de femme de ménage depuis plus... [Lire la suite]
08 juillet 2016

je n'avais pas terminé ma phrase

Ce matin, en me levant, j’ai pensé à mon blog et je me suis dit qu’hier, je n’avais pas terminé ma phrase, la première du premier paragraphe. Celle quand je disais que pourtant, j’avais commencé très tôt. Alors, avant de passer à la suite, voici donc la fin de ce que je voulais dire hier : j’ai commencé très tôt et pourtant, je n’ai pas pris le temps d’écrire mon billet avant 18 heures, au moins. Il faut dire que la journée a été chargée, que ce soit en préparation de cartons ou en autres choses diverses et variées. J’en veux... [Lire la suite]