03 novembre 2016

poétite aigüe

Et pourquoi avez-vous donc arrêté d’écrire des poèmes ?  Parce que j’en ai eu besoin. Parce qu’il le fallait. J’étais allé trop loin et si je n’avais pas arrêté de moi-même, j’aurais peut-être dérapé encore plus. Et parce que j’ai voulu arrêter de moi-même. Sans aide médicale, sans patch, sans compensation.   Sans compensation, vraiment ? Oui, vraiment. Enfin presque vraiment. Parce que, quand j’y repense, vous avez raison. Je me suis orienté vers d’autres formes d’écriture. Plus légères. Plus amusantes. ... [Lire la suite]

02 novembre 2016

vers la rechute

Il y a vingt ans Il y a déjà vingt ans Il y a vingt ans déjà Que je n’ai pas Que je n’ai pas écrit De poème   Il y a bientôt vingt ans J’ai décidé de rompre avec elle J’ai décidé de partir loin d’eux J’ai choisi l’abstinence J’ai choisi l’absence   Plus un vers Plus une rime Plus rien qui ne rime à rien Plus d’envolée lyrique Plus d’embellie fugace Plus rien qui ne rime en rien   Plus de mélancolie au long cours Plus de chagrins isolés Plus d’amours désespérées Plus d’unilatéral Plus rien depuis... [Lire la suite]
29 janvier 2016

maintenant qu'elle est au courant

Hier, j’ai fini par lâcher le morceau parce qu’il a bien fallu que je m’adapte aux circonstances et ça va, elle sait tout. Ou presque. Maintenant qu’elle au courant, Monique, ça fait tout drôle. Et même encore plus. Car soudain, tout est devenu léger. On n’a plus à faire de cachotteries. On n’a plus à se prendre la tête pour organiser et tout faire correspondre, finalement, c’est un mal pour un bien. Peut-être qu’elle avait raison, il ne fallait rien prévoir pour ses 80 ans. Bon, d’accord, elle ne veut pas fêter ses 80 ans, ce que je... [Lire la suite]