08 juillet 2022

parler en leur nom

Je n’ai pas voulu que mes fesses parlent à ma place, aujourd’hui et j’ai donc décidé de le faire en leur nom. Parce que tant pour elles que pour certains lecteurs et trices, j’ai bien senti qu’il y avait eu une certaine inquiétude les concernant quant à la petite intervention médicale (pour ne pas dire chirurgicale) que j’ai subie, mercredi matin. Une certaine inquiétude mêlée d’empathie mais aussi une forme de déception quand celles et ceux qui ont cru qu’elles étaient concernées par mon passage en mode ambulatoire d’avant-hier. Non,... [Lire la suite]

22 juin 2022

bon, allez, on pense à 2027 ?

Bon, allez, et si je faisais encore mieux que les journaleux ? Si je lançais déjà les premières flèches pour l’élection présidentielle de 2027 ? Après tout, il n’y a pas de raison qu’il n’y ait que les médias qui soient autorisés à le faire. Et puis, tout quinquennat commencé est considéré comme presque terminé alors autant passer à la suite. Et toujours avoir un coup d’avance, ce n’est pas si ridicule que ça, il me semble. Et moi qui préfère aller vite que me traîner, autant que je me serve de mes capacités. Bon, donc, pour... [Lire la suite]
14 juin 2022

au hasard, Balthazar

Dimanche, on a voté, enfin, pas beaucoup de français ont voté mais on a voté. Et comme je l’ai laissé sous-entendre à la fin de mon billet d’hier, je manquais de motivation, cette fois. Je ne sais pas très précisément pourquoi. Je me doute pour ce qui en est des grandes lignes mais bon, je ne vais pas m’étaler dans des généralités qui ressembleront à des clichés, je préfère juste mettre un peu de légèreté dans tout ça et vous donner quelques indices quant à mon choix, qui n’a pas été celui du roi, pas même celui d’un prince, non... [Lire la suite]
26 janvier 2022

plus jamais d’heure d’été

Quand quelqu’un disparaît, quelqu’un d’aussi proche qu’un papa, par exemple, il y a des réflexions qu’on se fait et qui pourraient paraître un peu ridicules mais non, pas tant que ça, à y regarder de plus près. Tiens, par exemple, mon père ne connaîtra plus jamais d’heure d’été et l’heure d’hiver actuelle a été sa dernière heure. Mon père ne fêtera plus jamais son anniversaire non plus et nous avons bien fait de marquer le coup, à l’Ehpad, au mois de mai dernier. Sur les photos que j’avais prises, alors, il était encore un peu présent... [Lire la suite]
13 février 2021

pfou, c’est déjà demain ?

Je ne sais pas pourquoi, mais cette année, l’idée même que ce soit déjà demain, la Saint-Valentin, ça me défrise un peu. Non pas que je n’aime pas cette fête, cette énième fête plus commerciale qu’autre chose mais on ne peut pas dire que je l’aime pour autant. En réalité, cette année, particulièrement, elle m’indiffère car je m’en fous. Et quand je dis que je m’en fous, en réalité, je suis en-dessous de la réalité car je m’en contrefous. À quoi bon ? Est-ce qu’il n’y a pas un âge où ça devient un peu ridicule, tout ça ? Tous... [Lire la suite]
13 mars 2020

allocution présidentielle et réservataires

Comme j’écris toujours mon billet du jour la veille du jour de sa publication, je suis un peu embêté, hier soir, donc, ce matin, car entre temps, il y aura eu l’allocation présidentielle d’Emmanuel Macron, ce soir, donc, hier soir, à la télé, concernant le coronavirus. Et je ne peux rien écrire sans prendre le risque d’être ridicule car comme je ne sais pas ce qu’il va dire, ce qu’il va annoncer, si ça se trouve, des choses graves et à l’heure où j’ai écrit ces lignes qui seront publiées demain matin, avant 4 heures, je serai le bec... [Lire la suite]

31 juillet 2018

qu'un seul être vous mente et tout est triste comme...

Je ne suis pas comme Barbara, je ne sais pas s’il y aura du monde à mon enterrement. D’abord parce qu’il n’est pas prévu que je me fasse enterrer. Loin de moi de prétendre à quelque ridicule et vaine éternité, même pour tout l’or du monde, pas plus que pour tous les chevaux de tous les manèges, je ne voudrais rempiler. Je sais que je n’ai même pas cette curiosité de vouloir me projeter dans un futur quelconque pour voir comment les choses se passent. Et qu’y retrouverais-je ? Bah, personne qui ne m’est assez cher mais surtout,... [Lire la suite]
05 octobre 2017

viendras-tu avec moi ?

Quand les ombres seront sombres, quand je quitterai ce bal, comme une fumée qui monte, viendras-tu avec moi ? Et si je vais travailler ailleurs, tu viens avec moi ? Qu’il m’a demandé Lolo Momo, un de mes plus gentils collègues, peut-être le plus sincèrement gentil de tous collègues ou alors, je suis aveuglé par une certaine affection que je ressens pour lui. Et là, je me suis trouvé pris de court. Que répondre rapidement sans être ridicule ni donner l’impression d’une fin de non-recevoir ni faire croire que je n’attends que... [Lire la suite]
20 septembre 2017

à deux jours de la fin de l'été

Bon, un indice pour savoir où je pars pendant trois jours ? Je n’ai rien à mettre dans ma valise, rien du tout…. Ça ne vous aide pas ? Allez, faites un effort, quoi ! Oui… Ça veut dire quoi si je ne mets rien dans ma valise ? Franchement, vous devriez faire travailler un peu vos méninges... Que je vais en prison ? Eh bien non, justement, c’est tout à fait ce que je voulais éviter. Non mais en plus, vous m’imaginez, moi, en prison ? Moi, le sirop de la rue… Comment je ferais pour aller au cinéma ?... [Lire la suite]
18 octobre 2016

carte d'érecteur

D’abord, j’y suis allé parce que je croyais que j’allais être inscrit sur les listes érectorales et comme ça va bien de ce côté-là, merci, j’ai pensé que j’allais peut-être faire partie de ces élus qui sont reconnus pour leurs compétences. Surtout qu’avec les prochaines érections qui auront lieu en 2017, je n’avais pas envie de prendre le risque de rater le coche. Mais quand je suis arrivé à la mairie, on m’a contredit, en souriant (presque de façon moqueuse, oui, maintenant que j’y repense) certes mais on m’a contredit quand même. ... [Lire la suite]