20 avril 2019

mes vieux dans ton regard

À force d’avoir dormi cent ans dans mon beau château, une fois que le prince est venu me réveiller pour me faire renaître au monde, j’ai réalisé que j’avais pris un coup de vieux. Un sacré coup de vieux. Des creux ici et là, dans mon visage que j’avais tant de peine à reconnaître (j’ai toujours du mal quand je me lève, tant que je n’ai pas bu un café, comme on dit, je ne suis bon à rien – ce n’est pas vrai mais j’aime bien l’idée de le dire quand même) et des rides, dans le cou, des cernes autour des yeux : « Mes yeux,... [Lire la suite]

28 septembre 2017

je ne pensais pas que ça serait si long d’avoir envie de vieillir

Je ne pensais pas que ça serait si long, cette envie de vouloir vieillir un peu plus vite. C’est vrai, je n’en reviens pas comme il me tarde de prendre deux ans dans la gueule. Pour me trouver quelques nouvelles rides et voir les autres se développer. Pour sentir mon arthrose prendre de plus en plus de place, comme un squatter. Pour subir les prochaines canicules avec des risques de plus en plus importants. Vieillir. Vieillir vite mais bien. Vieillir à tout prix. En être sûr. Ne pas stagner à un âge qui n’en vaut pas la peine. Mais y... [Lire la suite]
28 juillet 2016

ah ! Mais qu’ai-je fait de ma vieillesse ?

Je l’ai crue ennemie et du coup, je l’ai malmenée. Aujourd’hui, je me rends compte que je n’aurais peut-être pas dû. Qu’ai-je fait de ma vieillesse débutante ? On ne traite pas ses ennemis comme des chiens, non, bien au contraire, on les respecte et là, devant toi, aujourd’hui, humblement, ma chère vieille vieillesse débutante, je viens te présenter mes excuses les plus plates. Ou les plus rebondies, c’est selon comme tu le préféreras. Moi, du moment que tu ne m’en veuilles plus de t’avoir bousculée ainsi… Mais sache seulement... [Lire la suite]
15 août 2013

un coup de vieux, dedans

Je prends un coup de vieux. Je vieillis des dents. Et je vieillis aussi dedans, pas seulement dehors. Parce que quand on vieillit, ça commence à se voir progressivement jusqu’à ce qu’on ne voit plus que ça. Et il y a toujours un moment où ça bascule et tout semble alors irrémédiable et on fait un peu comme si de rien n’était mais on n’est pas dupe. On sait qu’on ne pourra plus jamais rien y changer. C’est ainsi. Depuis la naissance. Sauf que tant qu’on est jeune, on a l’impression d’avancer dans la force, la puissance et la beauté.... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,