10 juillet 2022

journées portes ouvertes

Ne voilà-t-il pas que maintenant, c’est mon nombril qui m’a envoyé une demande pour pouvoir s’exprimer dans les colonnes de ce blog. Et là, moi, je dis stop ! C’est mon blog, je ne vais pas laisser la parole à chaque membre de mon corps ou à chacun de ses organes. Parce que, après mon sexe, après mes fesses, si j’accède à la revendication de mon nombril, pourquoi pas mes oreilles ? Pourquoi pas ma vésicule biliaire ? Pourquoi pas ma pomme d’Adam ? C’est vrai, ça, on leur donne un sexe et des fesses et ils vous... [Lire la suite]

28 juin 2022

je veux bien être gentil mais il y a une limite à tout

Je veux bien être gentil mais il y a une limite à tout. Parce que franchement, après mon sexe, après mes slips, après mes fesses, il suffit qu’on leur donne un doigt pour qu’ils nous prennent un bras. Non, je veux bien faire plaisir à tout le monde mais mon blog n’est pas un terrain de revendications de mes organes et de mes sous-vêtements. Il y a un moment où j’aimerais bien reprendre la main ou plutôt, ne pas me laisser piquer ma place comme hier. Ce n’est pas que je sois particulièrement égoïste et très porté sur mon quant-à-moi... [Lire la suite]
18 juin 2022

mémoires de mes fesses (1)

Non, nous, ce n’est pas du tout notre genre de venir squatter l’ordinateur de notre propriétaire pendant qu’il dort. D’abord, parce que nous n’avons pas de doigts, nous. Nous avons juste deux lobes et un sillon et que dans ces conditions, il paraît évident qu’un clavier d’ordinateur n’est pas vraiment à notre portée. Et puis pourquoi faire, venir s’exprimer ici alors que nous n’avons aucune revendication particulière ni rien à réclamer. Non, nous sommes plutôt heureuses avec Stéphane qui est gentil avec nous même si c’est vrai que la... [Lire la suite]
13 août 2021

en Allemagne sans parler l’allemand

Oui, dans un mois et demi, je vais aller passer une semaine en Allemagne sans parler l’allemand. Et alors ? Il y en a bien qui vivent en France sans parler le français et même certains, qui sont nés ici sans savoir s’exprimer, alors pourquoi pas moi ? Non, ne voyez aucune amertume ni aucune revendication quelle qu’elle soit dans cette dernière remarque. J’aime aller en Allemagne et je n’ai jamais appris l’allemand. J’ai vaguement tenté, quand j’étais plus jeune, quand j’ai connu Arnold, car ça m’a effleuré l’esprit d’aller... [Lire la suite]
09 mars 2021

la journée internationale des droits de la

Zut, cette année, j’ai raté la journée internationale de la femme… Non, la journée internationale des femmes… Non, je crois que je me trompe encore une fois, la journée internationale de la fête des femmes. Ce n’est pas ça non plus ? Mais alors qu’est-ce qu’on doit dire, alors ? Elles sont compliquées, les femmes, avec leurs revendications systématiques. Pardon, vous pouvez rayer « systématiques » car mes écrits ont dépassé ma pensée et ma pensée, elle n’était pas censée être écrite, j’aurais dû me contrôler. Je... [Lire la suite]
18 novembre 2018

le jaune, ça ne va pas à tout le monde

Pour moi, aucune revendication, même juste et légitime ne peut justifier le recours à la violence. Je suis sidéré de voir la tournure prise par certains bloqueurs, certains empêcheurs de tourner en rond dans notre point. Et je suis estomaqué de voir que moins de 300 000 personnes puissent avoir autant envie d’emmerder le monde. Et au sujet de ces porteurs d’immondes gilets jaunes, j’aimerais bien connaître la proportion de celles et ceux qui se sont abstenus lors de la dernière présidentielle. Parce qu’ils s’en sont vantés, pour... [Lire la suite]

28 août 2018

3,3kg par an

Impossible d'aller sur Word, cet après-midi. C'est probablement dû à cette brusque hausse de la température extérieure concomitante avec celle de mon propre organisme en train de s'énerver devant une telle inertie de la part d'un simple traitement de texte. Pour un peu, je le prendrais pour un syndicaliste revendicatif mais qu'il vienne se plaindre de ses conditions de travail et il sera bien reçu, tiens, celui-ci. Non mais sans blague, on n'est plus maître chez soi, avec cette mentalité de ceux qui se disent utilitaires ! Ça, c'est... [Lire la suite]
04 avril 2018

c'est comme ça et pas autrement

En gros, je n’ai pas le choix, si j’ai bien compris. C’est comme ça et pas autrement. C’est dommage. C’est vrai, ça, il aurait pu y avoir concertation et alors, les choses auraient pu se passer différemment mais là, non, manifestement, ce n’était pas le propos. Ni le but. Alors, contre mauvaise fortune, bon cœur, je n’ai plus qu’à incliner mais pas trop pour ne pas prendre le risque de tomber la tête la première dans une espèce de fosse ténébreuse. Tous les trous ne sont pas accueillants. Et qu’on n’aille pas imaginer que j’ai... [Lire la suite]
23 mars 2018

d'après la police

Finalement, hier, j’ai également manifesté. Là encore, il n’y avait pas de raison. Il fallait bien que je me montre pour que mes revendications soient entendues. Alors, j’ai profité du soleil et j’ai bravé le froid polaire pour marcher avec une banderole. J’ai fait comme les autres. Bon, c’est vrai que je ne suis peut-être pas le défilé qui s’est le plus vu, qui s’est le plus fait remarquer car nous n’étions pas nombreux, moi. Oui, parce que j’ai défilé tout seul. Et ma banderole, je l’ai adaptée à une seule personne sinon, je... [Lire la suite]
16 novembre 2017

le piquet de grève

Bon, ça suffit maintenant. Je me suis mis en grève afin de montrer mon mécontentement contre le fait de ne pas avoir de chauffage depuis dix jours environ. Si encore on était en été, passe encore mais là, non. Il fait proche de zéro le matin et moi, c’est un appartement avec terrasse que j’ai acheté, il y a un an et demi, pas un igloo. Et le premier qui me chante « igloo, igloo, igloo, il est des nôtres, il a bu son verre comme les au-autres », je lui balance ce qui me passe sous la main sur la gueule. Non mais sans... [Lire la suite]