24 avril 2019

incapable de vous dire comment ça s’est passé

À l’heure où j’écris ces lignes, mardi 23 avril 2019, 15h45, je suis totalement incapable de vous dire comment s’est passé mon dîner d’hier soir vu que ce billet est programmé pour être publié à 6h du matin, demain soit aujourd’hui, en temps réel (ou en heure locale) parce que comme je n’aurai pas le temps d’écrire, comme je n’ai pas eu le temps, ce matin, en me levant, comme je devais partir assez tôt pour accompagner le patron à Agen (voyage d’affaires ?), j’ai préféré m’y prendre la veille, soit hier pour une ouverture au... [Lire la suite]

04 septembre 2018

ici, l'ombre

Avant de déjeuner, comme j’ai peu et mal dormi, cette nuit, à peine un peu plus de 3h30, j’ai choisi de me poser délicatement dans un fauteuil relax bleu sur la terrasse. En plein soleil, celui d’avant le milieu de la journée, quand il est encore bon, celui quand il est encore doux, celui quand il est encore supportable. Sauf que contrairement à ses apparences, il était plus chaud que ce que j’avais cru. Il m’a eu, le coquin et il m’a un peu cuit les jambes, le ventre, les bras et la tête, alouette. Alors, je suis rentré me mettre à... [Lire la suite]
19 septembre 2016

le Moyen-Âge

J’ai passé un week-end familial très sympa et très cruel. Très sympa car, comme je l’ai déjà écrit dans les deux billets précédents, j’étais avec tous mes oncles et tantes (ou presque puisque Gilbert manquait à l’appel) et parce que des moments précieux comme ceux-là, c’est sans doute depuis seulement quelques années que je suis capable de les apprécier. À leur juste valeur. Pendant près de vingt-cinq ans, je n’ai vu personne ou si rapidement que ça ne compte pas, dans cette famille que j’ai peut-être fui mais pas parce que je ne les... [Lire la suite]
04 mars 2016

plat, comme une limande

Hier, j’ai parlé des entrées préférées des français, puis des miennes et de celles qu’on pourrait inventer. Je n’ai pas eu beaucoup d’écho à mes suggestions, je suppose que celles et ceux qui m’ont lu ne sont pas très audacieux d’un point de vue gastronomique. Tant pis pour eux. Et tant pis pour moi car du coup, je ne les ai pas réalisées mes idées de recettes. Si c’est pour que personne ne les goûte… je ne vais pas travailler pour rien, en plus, non mais sans blague !... Aujourd’hui, je vais parler des plats de résistance. Ceux... [Lire la suite]
20 février 2016

qui rira le dernier

Finalement, hier soir, nous avons mangé la soupe Harira, une petite salade verte et un bout de fromage sur un autre bout de pain. C’est tout. Non, pas tout à fait car il y avait aussi deux toutes petites parts de flan. Comme deux ronds mais en triangle. Et franchement, un tel repas, ça ne nous a pas fait une boule au ventre. En même temps, vu notre état de convalescents limite sur la bonne voie, ce n’était pas la peine de se charger d’autant que je me suis endormi avant de dîner (et même encore avant) et juste après aussi. À peine... [Lire la suite]
19 janvier 2016

presque parfait

Hormis qu’il faudra supprimer la baignoire pour la remplacer par une douche, cet appartement que nous avons visité ce midi est presque parfait. C’est vrai, la dame de l’agence, au demeurant très sympathique, n’a pas menti sur la qualité des prestations de ce bien refait récemment à neuf. Même sa localisation, qui ne me disait rien que vaille, à la station de tram Jardin Botanique, de l’autre côté de l’eau, là-bas, au loin, là-bas, là-bas… pour un immeuble dont le tram s’arrête au pied comme là où j’habite actuellement, ce n’est pas du... [Lire la suite]
10 septembre 2015

l'arrivée des autres

Bonjour, bienvenue chez nous, nous allons vous montrer votre chambre… L’arrivée des premiers autres, des premiers hôtes… on se croirait dans une émission de télé sur TF1 où des propriétaires de maisons d’hôtes ou d’hôtels se reçoivent les uns, les autres pour se noter tout en se balançant des vacheries car franchement, si  on veut gagner, faut savoir être un peu salopard sur les bords et même dedans. En tout cas, avant-hier, ce fut l’arrivée des trois premiers invités de nos vacances aux Sables. Deux habitués et un petit... [Lire la suite]