09 mars 2019

toute première fois, tou-toute première fois

Ce soir, ce sera ma première fois. Je vous le jure. Même si ça peut paraître faux, je vous jure que c’est absolument, totalement, intégralement vrai. Je n’ai pas à m’en cacher, d’abord, il faut bien une première fois et ensuite, on peut la vivre quand on veut et quand on peut, cette première fois. On n’est pas obligé de faire comme tout le monde. Moi, j’aurai attendu d’être dans ma soixantième année pour que ça arrive et ça m’a pris comme ça, soudainement, avant-hier, alors que je me demandais ce que je pourrais faire samedi pour... [Lire la suite]

01 avril 2018

ça y est, un nouveau jour s'est levé

Ça y est, un nouveau jour s’est levé avec un ciel bleu immaculé et un soleil resplendissant. On commence plutôt bien ce mois d’avril. J’ai envie d’ajouter : enfin ! Enfin, on a l’impression d’être vraiment au printemps. Ce n’est pas un beau temps qui fait semblant. C’est un vrai sentiment de renouveau. Comme si un jour neuf venait de se lever après des semaines et de mois de ténèbres. Bon, d’accord, j’exagère un peu mais si je ne le fais pas, qui le fera à ma place ? Cela dit, nous en avons déjà un peu profité, ce... [Lire la suite]
19 janvier 2018

rendez-vous à la banque

Alors voilà, monsieur Stéphane, je voulais vous rencontrer car je suis votre nouveau conseiller et je voulais que nous puissions faire connaissance. Il me semble important que nous nous rencontrions pour que vous sachiez à qui vous aurez désormais à faire et réciproquement. Je vous remercie donc d’être venu et pour vous témoigner de notre générosité, en ce début d’année 2018, je vais vous faire un cadeau mais attention, c’est un cadeau éphémère. Un cadeau éphémère ? Oui, un cadeau éphémère. Que nous réservons à nos meilleurs... [Lire la suite]
23 février 2017

et je me bouscule

Je me lève mais je n’ai bousculé personne. J’ai fait la sieste sur le canapé, depuis le temps que j’en rêvais, enfin une après-midi à moi, pas de sport, pas de courses en ville, pas de rendez-vous (ni médical, ni amoureux, ni d’affaires…) et donc, j’ai pu me laisser aller à me laisser aller. Cette répétition est volontaire, oui, j’en ai conscience (je dis ça pour les puristes de la langue française et de l’écriture) et là, il un peu plus de 16 heures et comme pour le matin, quand je viens de sortir du lit, je me lève et je suis un peu... [Lire la suite]
14 décembre 2016

rendez-vous médicaux

Allo ? Bonjour madame … Excusez-moi de vous déranger mais j’aimerais prendre un rendez-vous pour une échographie de mon cuir chevelu, s’il vous plaît… Parce que ça me démange, là… Pardon ? Ça ne se pratique pas ? Ah, c’est embêtant, ça… voyons voir… j’ai un bon pour une échographie… qu’est-ce que je pourrais prendre ? Qu’est-ce que vous avez de bien en ce moment ? Ah non ? Il faut que je vienne avec une ordonnance pour quelque chose de précis ? Je ne savais pas. Je vais vous rappeler,... [Lire la suite]
23 septembre 2016

l'homme en rouge et l'homme en vert

Deux rendez-vous dans l’après-midi. L’un à treize heures et l’autre à seize. L’un avec Pamplemousse, l’entreprise qui s’appelait France Télécom autrefois, mais je ne me permettrais pas de donner son vrai nom ici, j’aurais trop peur de représailles, d’une part et de je n’ai pas envie de leur faire de la pub gratuite, d’autre part. Et l’autre avec le papa de Lisa. Lisa, c’est un des deux artisanes venues installer tous les plafonniers et les appliques dans l’appartement et faire tous les trous pour y accrocher cadres, miroir et autres... [Lire la suite]

08 février 2016

avec un V comme dans évidence

Il y a des gens, c’est comme une évidence. On sait qu’on est fait l’un pour l’autre et pas seulement pour une histoire d’amour avec mise en couple, vie commune et « ils vécurent heureux et ils eurent beaucoup d’enfants », non, c’est une évidence car ça fait partie des rencontres qui sont importantes. Elles marquent une vie. Elles sont comme indélébiles au fond de soi et quoiqu’il arrive, ça existera toujours, imperceptiblement ou intensément et ça fait toujours du bien quand on y pense. C’est un peu ce qui m’est arrivé, il y... [Lire la suite]
20 octobre 2015

trente-cinq ans après

Je me souviens très bien de ce rendez-vous imaginaire que j’ai évoqué dans le billet d’hier. Je me souviens très bien que j’avais à peine un peu plus de vingt ans. J’étais dans mes illusions les plus intenses, je pensais que Paris m’attendait à bras ouverts mais il ne m’a pas pris dedans. Pas comme dans la chanson. Et j’avais imaginé que je serai le grand écrivain de la fin du siècle dernier. Et si le siècle dernier a bien connu une fin digne de ce nom, il n’en fut pas de même pour moi car personne ne sait qui je suis. Et pour le plus... [Lire la suite]
13 juin 2015

complicité

Et si mon meilleur ami ou ma meilleure amie m’appelait un jour, en pleine nuit (!) pour me demander un service de toute urgence, déjà, est-ce que je répondrais à mon téléphone ? Et si oui, est-ce que je me lèverais en sautant hors du lit pour enfiler le plus rapidement possible quelques vêtements ? Et me dépêcher d’aller la (on va dire que c’est ma meilleure amie, pour simplifier) retrouver chez elle ou là où elle m’aura donné rendez-vous, peu importe l’endroit précis. À vrai dire, ça dépend un peu de l’heure qu’il serait et... [Lire la suite]
09 juin 2015

du cinq au sept

Ce matin, alors que la ville n’était même pas encore tout à fait réveillée, je suis sorti pour prendre le seul quotidien gratuit de ce mardi (où sont les autres ?) et prendre mon pain puisque la boulangerie du coin de la rue, en face de chez moi venait juste d’ouvrir. Il faisait beau et bon. Du soleil mais pas trop chaud. Et j’aime ces moments où la ville est encore calme, à peine encore un peu souillée de certains noctambules et où le bruit semble ne pas encore avoir eu de prise dans les rues. Ceux qui ne se lèvent jamais de... [Lire la suite]