11 octobre 2018

j'ai fait un point avec mon patron

C’en est où, monsieur le vénérable nouveau directeur bien aimé de cette entreprise adorée ? C’en est où de ma demande de partir proprement mais assez rapidement ? C’est dans les tuyaux, qu’il m’a répondu. La priorité, c’est d’abord de surseoir au remplacement d’Audren et il va falloir prévoir la formation de la personne qui prendra ton poste. À qui tu vas apprendre le travail que tu fais. Mais on a encore un peu de temps, la priorité, c’est le commerce. Faire entrer du chiffre d’affaires. Évidemment qu’on a encore un peu de... [Lire la suite]

16 avril 2018

il y a pile trente ans

Se traîner presque lamentablement. C’est ainsi que je pourrais définir ma façon d’être de tout le week-end. Une impression d’être vide. Une sensation de n’être rien ou si peu de choses. Ce qui est le cas, objectivement, quand on a conscience de n’être que ce qu’on est et que ce qu’on vaut. C’est vrai, ça, que restera-t-il de moi dans deux cents, dans cent, dans cinquante ans ? De la poussière vite éparpillée au gré des vents peut-être même contraires. Alors, si seulement ça pouvait suffire à me faire relativiser mon mal-être, ce... [Lire la suite]
31 août 2016

quelqu'un pour te remplacer ?

Oui, j’aimerais bien prendre deux ou trois vrais jours de vacances, cette année, là, à la fin de la semaine, chef, si c’est possible. Et si ça n’est pas trop vous demander mais je peux repasser plus tard, si vous êtes trop occupé. Très occupé. Vous me direz, sinon, je vous laisse ma demande là, sur le coin de votre bureau et je retourne travailler. Chef. C’est vrai, hormis quatre jours à Saint-Maixent début mai et deux ou trois fois à Biscarrosse le temps d’un week-end de deux jours et demi à chaque fois, je n’ai pas eu de vraies... [Lire la suite]