31 décembre 2017

G. G. L.

G. G. L., c’est Georg Christoph Lichtenberg. Jusqu’à ce matin, je n’avais jamais entendu parler de lui et là, tout d’un coup, je découvre un écrivain, philosophe et physicien allemand du 18ème (siècle, pas arrondissement) et cet homme-là a produit un nombre important d’aphorismes. Quand je dis « un nombre important », je suis loin de la vérité. De site en site, j’en vois toujours plus. Et donc, je vais remercier Lisa Voss, une amie de Freiburg-im-Brisgau car dans son mail de vœux, justement, elle nous a envoyé une citation... [Lire la suite]

27 octobre 2017

Duconicide

Je crois vraiment qu’il ne manquera à personne. De toute façon, le mal est fait. Je me suis bien débrouillé, je suis sûr et certain qu’on ne retrouvera jamais son cadavre. Et on le sait tous, dans les affaires de disparition, pas de corps, pas de mobile, pas de meurtre. Je suis déjà bel et bien blanc comme neige. Nous ne nous connaissions à peine et je défie quiconque de trouver le moindre lien qui pourrait nous avoir unis, un tant soit peu. Alors, j’ai l’âme et la conscience tranquille. Oui, la conscience aussi. Je n’ai pas le... [Lire la suite]
27 juillet 2017

ah non, tu ne vas pas recommencer, hein ?

Ah non, Stéphane, tu ne vas pas recommencer avec tes histoires à dormir debout, tes comas de deux ans, tes séances d’hypnose et tout le toutim et vive la France ! Parce que, tu ne le sais pas, tout préoccupé de ta petite personne que tu es (non, je ne suis pas si petit que ça !) mais ça n’intéresse pas grand-monde, tout ça. Si encore tu parlais de ce qui se passe réellement autour de toi, ça pourrait aller mais même pas. Je ne sais pas moi mais par exemple, tu pourrais parler des vacances, du prochain chassé-croisé entre les... [Lire la suite]
15 août 2016

et des lundis célèbres, alors ?

Alors là, sans aucune hésitation, le lundi le plus célèbre de tous, c’est assurément celui au soleil. Que je suis justement en train de vivre à l’heure où ce billet sera programmé pour une publication pendant que je serai sans doute au bord de la piscine, les doigts de pieds en éventail et les yeux mi-clos, entre deux eaux. Mais pour une fois, c’est un vrai lundi au soleil comme on n’en fait pas souvent car d’abord, il est prévu qu’il fasse beau et c’est un jour férié car c’est l’Assomption. Mais qui sait ce qu’est vraiment... [Lire la suite]
16 décembre 2015

Esaü, 12/2015 (ou le plat d'ers)

Il paraît qu’il faut avoir choisi entre croire au destin ou au hasard et probablement que ceux qui pratiquent une religion sont plus portés vers le destin, la fatalité et tout ce qui est écrit alors que ceux qui sont plus de l’ordre de l’athéisme. Et moi, j’avoue avoir toujours eu une préférence vers les hasards. Je fais partie de ceux qui disent que tout est hasard. Ou que rien ne l’est. C’est pourquoi, hier, j’ai trouvé que le hasard faisait bien les choses car il faudrait vraiment n’avoir que ça à faire pour avoir écrit à l’avance... [Lire la suite]
16 juillet 2015

zombie Jacob

Il y a des jours où je préfère m’isoler, m’enfermer, me replier sur moi-même. Me reclure comme si j’entrais dans certains ordres, pas les ordres religieux, non, les ordres égocentrés, introspectifs et moraux. Histoire de ne plus avoir aucun rapport, ni de près, ni de loin avec les autres. Avec tous ces étrangers qui sont autour de moi et quand je parle d’étrangers, je ne parle pas de ceux qui ne sont pas du même sol que le mien mais de tous ceux qui m’entourent, quels qu’ils soient. Tous ceux qui me semblent à mille lieues de moi.... [Lire la suite]
07 mai 2015

mais pas les boules à thé

Le problème des poêles et des casseroles, c’est réglé depuis que je me sers d’une très grande bassine sans aucun risque de tentative de moquerie avec mon propre bassin, ce qui n’est pas rien. Et donc, depuis plusieurs jours, ça ressemble à du camping. Quand je cuisine, je ne peux rien laver au fur et à mesure (légumes, vaisselle…) et pour tout nettoyer, après, j’attends que le repas soit terminé et je fais avec mon système D. Et je m’en sors plutôt pas mal pour ne pas dire très bien. Comme je ne peux rien jeter dans l’évier tant que... [Lire la suite]
14 décembre 2014

les jours qui tombent

En ce moment, les jours tombent comme des feuilles comme s’ils n’avaient qu’une hâte : celle de passer à autre chose. Et rapidement, en plus. Comme s’ils étaient pressés de se retrouver en janvier pour avoir un peu plus de temps à eux. Comme si eux aussi, ils aimeraient mieux que les fêtes de fin d’année soient déjà passées, terminées, derrière nous. Des choses largement périmées. Des jours en obsolescence. Comme si c’était déjà programmé. Qui s’occupe de tout ça, quelque part ? Est-ce automatique ? Et c’est peut-être... [Lire la suite]
16 août 2013

un état laïc

Dire qu’on est dans un état laïc. Je ne voudrais pas paraître ronchon, en ce vendredi de pont pour les autres (moi, j’ai travaillé hier et aujourd’hui et je travaillerai aussi demain) mais quand même, on peut se demander si on est bien dans un état laïc. Quand je pense qu’il y a des problèmes rien qu’à l’évocation du mot « mosquée », mais hier, jeudi 15 août, en fin de matinée, c’est une procession catholique, peut-être même ultra-catholique, qui a défilé dans les rues de Bordeaux. Avec force ostentation et symboles chargés.... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 15:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,