26 octobre 2019

une demi-fête, ça pourrait aller ?

Et si, au lieu de faire une grosse fête, on ne faisait qu’une demi-fête, à l’occasion de mes soixante ans, en décembre prochain, ça pourrait aller ? Moi, je pense que oui (je pense qu’oui ?) parce que comme ça n’a pas l’air possible d’organiser la soirée de mes rêv… non, la soirée des rêves des autres, je trouve que c’est une bonne solution de taper dans la demi-mesure car, comme tout le monde le sait, in medio, stat virtus alors qu’aux extrémités, c’est toujours un peu le bordel, pour parler poliment. Oui, je sais, cette... [Lire la suite]

18 mars 2018

et quels auraient pu être les dix autres ?

C’est vrai, ça, si j’avais pu émettre treize, hier, avec le génie de la lessive sans bouillir, je n’ai pas eu l’occasion de dire quels auraient pu être les dix autres, une fois les trois premiers énoncés. Et là, je me demande si j’ai raison de vouloir enfoncer le clou, de remuer les regrets que je refoule depuis vingt-quatre heures et les provocations gratuites dont je crains être encore capable. Mais tant pis, je vais y aller, après tout, on est dimanche et le dimanche, c’est le jour du seigneur et en grand seigneur que je suis, je... [Lire la suite]
23 août 2017

mûr solitaire

Moi, dimanche j’ai rempli deux récipients d’un litre et lundi, j’ai eu du mal à arriver au bout d’un seul (boudin seul ?) mais je n’ai pas voulu en ajouter aux concerts de critiques alors, je me suis contenté de bougonner en mon for intérieur. Finalement, ça y ressemblait aussi, un presque mûr et ses lamentations même si ces dernières étaient plus refoulées. En tout cas, on a quand même battu le record de la semaine précédente. Et ça restera ainsi car je ne retournerai pas à Biscarrosse avant un mois, peut-être quelques jours à... [Lire la suite]
28 juin 2016

ça fait du bien, vous ne pouvez pas savoir

Ça m’a fait du bien, vous ne pouvez pas savoir combien. Ni comment. C’est pour ça que je suis venu le raconter car je n’ai que ça à dire, aujourd’hui. C’est l’événement du jour. Alors, allons-y puisqu’il ne sert à rien d’attendre du moment qu’on est parti d’un point A pour aller à un point B, comme disait la tortue. Tiens, à propos, que devient Christophe Willem ? En gros, je me suis débarrassé de plein de toxines. J’ai vidé mon sac. Non pas que j’ai déversé toutes mes colères mal refoulées ni contre quelqu’un qui l’aurait... [Lire la suite]
24 janvier 2016

bé, ba, bu, bo, bi

Ça n’a pas été aussi simple que ça que de définir l’ordre car écrire ba, be, bi, bo, bu, comme celui dans lequel on récite toujours les voyelles, Ça ne me convenait pas. Ça n’allait pas dans le sens de ce que je voulais écrire aujourd’hui. Là, ça me va très bien, c’est très réfléchi et vous allez comprendre pourquoi en lisant la suite. Mais avant tout, j’aimerais bien digresser un peu malgré la résolution que j’ai prise en début d’année car si je ne le fais pas, je vais refouler et après, soit j’aurais mal à la tête, soit je vais... [Lire la suite]