19 mai 2020

il fait trop…

Hier après-midi, alors que j’étais dans de bonnes dispositions physiques, mentales et intellectuelles, je n’ai pas pu me motiver pour écrire le billet du jour à l’avance car j’avais un peu trop chaud et quand il fait trop chaud, j’ai le cerveaux un tantinet plus ramolli qu’en temps normal. Mon cerveau et les neurones qui l’habitent sont très sensibles aux variations de température, ils n’aiment pas les canicules et préfèrent avoir froid plutôt que chaud. Et avoir trop froid plutôt que trop chaud. Hier, en fin de journée, après avoir... [Lire la suite]

18 avril 2018

sors de mon corps, syndicaliste de mes-deux !

On a aussi le droit d’abuser un peu. Si tant est que ce serait abuser que de prendre une pause. Dans la mesure où en plus, on me décompte 30 minutes par jour, j’ai bien le droit d’en prendre cinq ou dix, incluses dedans, pour écrire le billet du jour à publier tout à l’heure dans mon blog, quand je serai rentré chez moi. Et quand j’aurai déjeuné. Et quand j’aurai rangé la cuisine. Et quand j’aurai l’esprit un peu plus libre. Disponible comme l’air. Et alors, comme ça, j’aurai rempli un creux dans mon emploi du temps, celui de mon... [Lire la suite]
28 juillet 2017

du calme, du calme et surtout, rester calme

Du calme, du calme et surtout, rester calme. Mais pourquoi s’énerver alors que je suis tout ramolli ? J’en serais bien incapable, même si on me le demandait, encore et encore et toujours. Du calme, du calme, bof, oui, je veux bien mais le plus énervé de tous, c’est loin d’être moi. Vous savez, je me réveille d’une nouvelle grosse sieste bien lourde, alors côté tranquillité, je peux vous en revendre, j’en ai plein les stocks. Ça dégouline de partout. Du calme, du calme et surtout, rester calme. En même temps, je me demande si je... [Lire la suite]