20 août 2015

du gris que l'on prend dans ses doigts

Faut-il s’en plaindre ou faut-il s’en foutre. Nous vivons un mois d’août qui n’est pas un véritable mois d’août. Un mois d’août qui ne se respecte pas. Un mois d’août qui ne ressemble à rien ou plutôt, qui cherche à tromper son monde en étant déguisé en mois de mars ou d’octobre. Voire en mois de novembre. Désolé pour les novembrophiles mais cet avant-dernier mois de l’année a une image un peu terne, un peu triste, un peu grise. Comme celle du mois d’août de cette année. Parce que même s’il y a des éclaircies, ce qu’on retiendra, ce... [Lire la suite]