06 juillet 2019

si je vous dis que ma vie n’a aucun intérêt, c’est que je le sais, quand même

Si je vous dis, après les confidences que je vous ai faites hier, que ma vie n’a aucun intérêt en soi, c’est que le sais, quand même. S’il y en a un qui doit le savoir, c’est bien le mec moi. Et je ne cherche pas à faire mon immodeste, ça ne me ressemble absolument pas, non, je cherche juste à dire ou rétablir une vérité (pour ne pas dire LA vérité) afin que les choses reviennent dans l’ordre. Et que chacun chez soi et les moutons sous le lit, seront bien gardés. Oui, je dois forcément le reconnaître, jusqu’à présent, je n’ai vécu... [Lire la suite]

24 mars 2019

testimonialement

Avec l’arrivée de mon départ (!!!), j’ai reçu des témoignages et des messages de sympathie dont certains étaient très inattendus et donc, m’ont particulièrement touché puisque justement, je ne les ai pas vus venir. Entre certains collègues qui ne sont pas sur Bordeaux mais sur La Rochelle, depuis que le siège social a déménagé, certains clients et des gens un peu plus célèbres, je croule sous les petits ou grands mots qui me vont droit au cœur. J’ai toujours été quelqu’un qui avait besoin qu’on l’aime mais aussi qui avait besoin de... [Lire la suite]
25 septembre 2018

plus que six

Plus que six pour atteindre non pas l’inaccessible étoile mais un but que je ne m’étais même pas fixé. Non, vraiment. Je n’y ai jamais pensé, même dans mes rêves les plus fous. Et là, je me sens un peu joueur, je n’ai pas très envie de dire de quoi il s’agit car j’envisage de laisser mes quelques lecteurs et trices sur leur faim. Les faire chercher un peu. Les faire se creuser les méninges et les faire marcher leurs neurones. Vous avez vu, j’ai mis « neurones » au pluriel, c’est vous dire si j’ai de la considération pour mes... [Lire la suite]
04 août 2018

la canicule, pas facile pour certains corps de métiers

Vous comprenez, moi, la canicule, ça n’arrange pas mes affaires. Au printemps, comme il ne faisait que pleuvoir, pleuvoir, pleuvoir et encore pleuvoir et toujours pleuvoir, j’ai eu l’idée, que je trouvais ingénieuse (pour ne pas dire géniale) de me mettre à mon compte et de devenir marchand de soleil. Après tout, il y a bien des marchands de sables, pour ceux qui veulent dormir ; des marchands de sommeil, pour ceux qui veulent tirer profit de ceux qui veulent un toit pour dormir ; des marchands de bonheur pour ceux qui se... [Lire la suite]
12 février 2018

encore un lundi au soleil ?

Ça fait au moins deux fois, en quelques temps. Le risque ? C’est qu’on y prenne goût. C’est que j’y prenne goût. Parce que moi, je suis comme ça, si quelque chose me plaît, je ne vois pas pourquoi ça ne recommencerait pas. Et même mieux que ça, je ne vois pas pourquoi ça s’arrêterait. Je suis du genre écureuil, j’aime engranger les choses que j’aime. On ne sait jamais, ça peut servir pour plus tard. Pour quand j’aurai le temps. Pour quand je serai en retraite, par exemple. Des choses que j’ai mises de côté pour ce futur que... [Lire la suite]
05 avril 2016

tous aux abris

Hier soir, au moment d’aller me coucher, j’ai vécu des choses étranges mais pas du tout pénétrantes, pas comme certains rêves car là, je suis sûr que je n’étais pas en train de dormir, non, non, non, j’étais bel et bien réveillé et j’ai même eu un peu de mal à trouver le sommeil, ensuite. C’est souvent comme ça quand je suis perturbé. Énervé. Stressé. Là, je pense que j’étais surtout un peu perturbé. Voire troublé. Déjà, c’était lundi soir et tout le monde sait (tous ceux qui me connaissent, en tout cas que pour moi, le lundi soir,... [Lire la suite]
12 janvier 2016

recherche appartement ou maison

Je ne vais quand même pas faire appel à Stéphane Plazza pour trouver un nouvel appartement qui serait ma cabane au Canada, le ranch de mes rêves, ma cabane du pêcheur, ma maison près de la fontaine, ma maison vide, mon hôtel Normandy, ma maison au bord de l’eau, ma maison du bonheur, quoi… Non, je ne vais quand même pas le contacter pour lui demander à la fois de vendre celui que je veux quitter et me trouver l’autre, celui qui doit exister, quelque part, à un prix qui me convient, mais où, dans Bordeaux, où ça, bon sang ? Allez,... [Lire la suite]
29 novembre 2014

avec les poules

Longtemps je me suis couché de bonne heure. Aujourd’hui encore, j’ai conservé cette habitude presque plus comme un tic voire un toc qu’une simple routine. J’aime ça, aussi. Me coucher de bonne heure, avec les poules. Et dès qu’il m’est possible de le faire, m’évader dans mes rêves et sauter du coq à l’âne. Mais encore faut-il alors que mes nuits soient plus belles que mes jours, ce qui est loin d’être une chose fréquemment acquise. Longtemps j’ai aimé cette sensation douillette de me blottir dans un fauteuil devant la télé. Dans un... [Lire la suite]
06 janvier 2014

à l'heure où je dors

À l’heure où je vous écris, je dors. Il est nuit. Je suis sommeil. Endormi comme un marmot. Je dors comme quelqu’un qui pourrait être bienheureux s’il ne savait qu’il doit se lever un lundi matin pour aller au travail. Pas pour travailler. Pour une formation. Et je pense que ça fait comme un nuage gris dans le ciel bleu nuit de mes rêves. Tiens, bleu et gris… Et si j’en profitais pour repeindre la chambre en bleu et gris. À l’image de mes nuits. Un bleu pas trop bleu parce que je dors mieux quand il fait nuit que grand beau temps,... [Lire la suite]