26 juillet 2019

il paraît que demain, vendredi, il va pleuvoir

On nous annonce de la pluie pour demain. À l’heure où j’écris ce billet, nous sommes jeudi et à l’heure où il sera publié, nous serons vendredi. Et il devrait donc pleuvoir. Si seulement ça pouvait être vrai. Même ne serait-ce qu’un tout petit peu vrai. Je ne demande pas une totale vérité mais une partielle. Même avec un faible pourcentage. Comme les matières grasses des produits allégés. Parce que moi, je peux le dire haut et fort, j’en ai un peu assez de ne plus pouvoir respirer autrement qu’en transpirant. Je suis tellement en... [Lire la suite]

12 juillet 2018

tu transpires tellement mieux que moi

Tu vois, Chouchou, tu as bien fait d’y aller à ma place, hier, avec Jérémy. Moi, je n’aurais pas su faire tous les exercices qu’il t’a demandé de faire – et tu as bien fait d’obéir, ma réputation était en jeu. Il a bien vu que tu avais plus de force et de résistance que moi. Normal, avec autant d’années en moins… J’ai donc échappé au pire : faire quatre fois la chaise contre un mur, mais sans chaise ! Faire des séries de dix pompes avec les pieds sur un step ! Bon, oui, tu ne l’as fait que trois fois car ensuite, ce... [Lire la suite]
12 juillet 2017

12 juillet 2021

Je ne sais toujours pas ce qui s’est passé ni pourquoi. En tout cas, maintenant, c’est sûr, je ne travaille plus. Jusqu’à la fin de mon contrat moral avec la Sécurité Sociale, je suis en chômage accompagné, dispensé de recherche, pour me permettre d’attendre la fin de l’année et de pouvoir enfin toucher une pension de retraite même si celle-ci sera tronquée d’un certain pourcentage car si l’âge obligatoire est de 62 ans, on vous incite à ne pas partir avant 65 ans. J’ai abandonné sans regret mon travail dans le poisson. Pas même... [Lire la suite]
20 janvier 2016

tout doit disparaître

Sous-chapitre 1 : ici l’onde Il pleut depuis des années, sans discontinuation et quand je pense qu’on ne cesse de nous culpabiliser à propos de l’eau courante, denrée de plus en plus rare et précieuse. Alors qu’il pleut, il mouille, c’est tous les jours la fête à la grenouille et pique-nique douille, c’est nous les andouilles. Poules mouillés, va, allons donc picorer notre pain (jadis sec) sur un mur et laissons sécher. Si tant est que le soleil un jour revienne.   Sous-chapitre 2 : du pied gauche Hier, je suis allé... [Lire la suite]
06 mars 2015

coupable de passion

C’est avec un plaisir inhabituel que j’ai regardé « Arletty, une passion coupable », avant-hier soir sur France 2. J’ai même tenu jusqu’au bout sans somnoler un seul instant tant je me suis bien senti dans ce téléfilm de bonne facture. Je dois saluer le service public pour une production si bien écrite avec des images superbes et des costumes magnifiques. Et le plaisir de voir une époque révolue où le texte, la parole avaient encore du sens. Où les gens n’étaient pas abreuvés d’images qui vont trop vite. En même temps, cette... [Lire la suite]