26 octobre 2015

avant l'heure

Avant l’heure, c’est pas l’heure, dit-on dans ce qui ressemble à un dicton. Après l’heure, c’est plus l’heure. Idem et dito. Mais alors, pourquoi les gens ne sont-ils pas plus ponctuels que ça ? Parce que moi, je suis un vrai névrosé de la ponctualité. Un mec qui préfère être en avance plutôt que prendre le risque d’être en retard. Parce que si ça ne me dérange pas d’attendre les autres parce que je suis en avance, je déteste les attendre parce qu’ils sont en retard. Et comme je suis toujours en avance et eux, toujours en... [Lire la suite]

22 février 2015

trois sinon rien

Comme très souvent, le week-end, c’est-à-dire les après-midi du samedi, du dimanche et du lundi, je vais au cinéma. Une séance par jour. Trois films sinon rien. Mais pour ça, j’ai un ordre bien établi dans la sélection que je me fais dès le mercredi, jour de sortie des nouveautés : il y a le film du samedi, le film le moins exigeant car comme je me lève à trois heures du matin, si je m’endors dans la salle obscure, c’est moins grave de rater des bouts d’un film mineur. C’est ce qui m’est arrivé hier après-midi. Je n’ai fait que... [Lire la suite]
22 mai 2014

les mauvais matins qui suivent des nuits médiocres

Pourquoi donc certains matins sont-ils si impossibles que ça ? J’en veux pour preuve ceux que je subis depuis quelques temps, ceux qu’on m’inflige et ceux qu’on ne m’épargne pas. Et pourtant, Dieu m’en sera témoin, s’il n’est pas occupé ailleurs, je suis plutôt du matin que du soir, d’une façon générale. Mais là, on dirait que les matins d’aujourd’hui ne sont pas comme les matins d’hier. Comme les matins d’avant. Les matins d’antan. Les matins de quand j’étais jeune. Et que, quelque part, il y avait toujours une espèce... [Lire la suite]
27 février 2014

l'étournotte

Un jour, c’est sûr, il perdra le sens de tout, c’est fatal. Peut-être même le sens de la vie. Ce n’est pas de sa faute, il faut le savoir, il a la tête en l’air et les pieds dans les nuages. Il est ainsi fait, ainsi soit-il, c’est un artiste. C’est un poète de l’image, un peintre qui n’a cure des contingences matérielles et ne se nourrit que de spiritualité et d’intellectualité mais aussi parfois aussi un peu, beaucoup de chocolat, de biscuits sur lesquels il étale de la confiture et de petits choux à la crème de marron sauf que la... [Lire la suite]