13 juillet 2015

les prénoms de la bande

Dans mon entourage proche, il y a cinq personnes que j’aime particulièrement. Aucun pour les même raisons que les autres et je voudrais parler un peu d’elles car je pense qu’il est bien de faire des compliments ou des hommages, de temps en temps, surtout quand on est connu pour être un râleur de première. Parce que je bougonne plus souvent que je ne félicite, je dois bien le reconnaître. Mais je me soigne, vous savez. Je consulte un psy parce que mon but, ce serait ne plus faire que râler et ne plus jamais complimenter. Non, je... [Lire la suite]

29 juin 2015

écrire pour oublier et oublier ce qu'on écrit

Il y a des fois où j’écris des choses mais je les oublie. Et ensuite, si un jour je tombe dessus, de deux choses l’une : soit je me souviens de quoi il est question et pourquoi j’ai écrit ça, soit je me demande, je m’interroge et ma perplexité peut même me pousser à douter que ça soit moi qui ai écrit ça. Parce que comme je note aussi des phrases ou des petits extraits de livres qui me marquent, qui m’interpellent… il peut arriver que j’aie un trou noir. Et là, justement, j’en ai un à propos de quelques lignes. Je ne me... [Lire la suite]
21 juin 2015

abrutissement des masses

Est-ce que je vais encore succomber à ma crise annuelle du 21 juin ? Attendez une seconde que je me tâte… Oui, je vais encore râler. Ça, vous pouvez être quasiment sûrs que tous les ans, à la même date, je peste, je râle, je grogne, je clabaude, je maugrée, je regimbe, je ronchonne, je maronne, je rouspète,  je marmonne, je rognonne, je grommèle, je grognasse, je bougonne, je renâcle, je conteste, j’objecte, je persifle, je désapprouve, je gronde, je vitupère, je renaude et je rouscaille. Sans oublier que je me plains, que... [Lire la suite]
25 août 2014

parfum tartiflette

Moi, vous me connaissez, je ne râle jamais, je ne critique jamais personne, je suis toujours d’accord avec tout ce qui se passe et rien ne m’énerve ni ne me fait jamais sortir de mes gonds. D’ailleurs, je pense même fortement que le jour où les gonds voleront, je ne serai pas chef d’escadrille. Cependant, il peut quand même m’arriver d’avoir des sursauts de surprise devant des attitudes, des propos ou des situations qui ne le laissent pas indifférent. En règle générale, je prends tout bien et je digère tout sans heurt majeur. Mais là,... [Lire la suite]