14 mai 2019

même en payant très, très cher, je ne serai jamais Miss France

Même en payant très, très cher, je sais que je ne serai jamais Miss France. En même temps, ça n’a jamais été un rêve, pour moi. Mais je suis en droit de me poser la question car à mon âge, je peux tout me permettre. Ou presque. Pourquoi je dis ça ? Eh bien, comme j’ai reçu une très, très grosse somme d’argent, lors de mon départ de l’entreprise, le 31 mars dernier, je me demande comment l’investir. Au bout d’un mois et demi, je pense qu’il est largement le temps de prendre une décision. Je ne vais pas avoir l’indécence de... [Lire la suite]

21 mars 2019

un pas en arrière, deux pas en avant

Alors, Chouchou, tu viens m’aider à calculer le nombre de jours qui me restent ? Parce que là, je ne m’en sors plus. Oui, tiens, regarde, là, c’est la date officielle, le 31 mars mais comme ça tombe un dimanche, j’aurai dû partir la veille, le samedi 30. Mais comme j’ai pris une semaine de vacances, du 24 au 31, histoire de partir un peu plus tôt, là, regarde, ça a été validé et signé par mon patron, donc, normalement, dans deux jours, c’est la quille. Sauf que… Entre temps, la femme qui a été prise pour me remplacer s’est... [Lire la suite]
25 février 2019

comme une rupture amoureuse

Ce matin, ce fut comme une claque dans la figure, une claque bien sentie et pas seulement dans l’idée. Quand il m’a annoncé ce qu’il avait à me dire, j’avoue que je m’en suis douté avant même qu’il n’aille plus loin. Dès qu’il m’a dit : « Stéphane, j’ai quelque chose à vous dire et ça ne va pas vous faire plaisir… », j’ai su de quoi il était question. Effectivement, ça ne m’a pas fait plaisir et il avait l’air sincèrement désolé même si au fond de lui, c’est un mal pour un  bien. De toute façon, il faut savoir... [Lire la suite]
05 décembre 2018

c'est con, j'ai payé

Il faut penser à plein de choses et là, ce matin, alors que j’étais encore plus concentré que d’habitude sur mon travail, à mon boulot (!!!), j’ai crié : « Chouchou ! » Car je me suis posé une question à laquelle je n’avais pas de réponse. En même temps (coucou, Manu !), je ne sais pas pourquoi je l’ai appelé, lui, Chouchou, vu qu’il n’est jamais avec moi là où je suis employé. Ça n’était qu’un réflexe totalement humain et donc parfaitement compréhensible (vous avez remarqué comme j’ai un peu l’art et la... [Lire la suite]
30 octobre 2018

test de débauche

Cher monsieur Stéphane, nous avons le plaisir de vous informer que vous êtes revenu pour une deuxième session. En effet, ce matin, nous avons eu l’honneur de vous recevoir pour l’entretien officiel prévu dans le cadre de la procédure de mise en place d’une rupture conventionnelle (1), d’une rupture d’anévrisme (2), de rupture de stock (3) ((- entourer votre choix principal -)) telle que vous en avez émis une certaine volonté manifeste. En tout petits caractères, vous ne pourrez pas lire les clauses de rétractation et vous ne saurez... [Lire la suite]
24 octobre 2018

ça aussi, c’est plus cher le dimanche

Je la croise souvent, dans la rue, en allant vers le tram ou en revenant du tram. C’est une femme sans âge mais plutôt dans la deuxième moitié de sa vie. C’est une pauvresse qui est probablement plus jeune que son allure ne laisse paraître. Elle fume, quand elle trouve quelqu’un de compatissant qui accède à sa demande : « Vous auriez une cigarette ? » Je suppose qu’elle ne demande ça qu’à ceux qu’elle voit avec la clope au bec ou au bout des doigts. Elle ne m’a jamais demandé si j’en avais, moi, une cigarette en... [Lire la suite]

24 septembre 2018

la dernière avant la prochaine et la suivante

C’est mon dernier jour de vacances, si on peut parler de vacances quand on reste chez soi comme cette semaine. Oui, d’accord, j’ai fait des grasses matinées jusqu’à 6h ou 6h30 chaque matin et j’ai donc dû récupérer de tous mes sommeils en retard mais est-ce que je suis vraiment reposé et prêt à retourner pousser mon wagonnet au fond de la mine ? Ça, on va dire que c’est une autre histoire. Et aujourd’hui, il va bien falloir que je me prépare mentalement (et physiquement ?) à cette reprise, la nuit prochaine. J’ai déjà mis... [Lire la suite]
11 août 2018

questions sans réponse ou sans fondement ?

Il y a des questions auxquelles on ne trouve, je ne trouve aucune réponse. Mais je ne sais pas si c’est parce qu’elles n’en ont pas ou si c’est parce qu’elles sont sans fondement. Fondamentalement sans fondement. Et sans fondement, il n’y a pas grand-chose qui puisse être construit. Pas même la plus basique de toutes les interrogations. Et il n’y a pas que Spinoza, Kant ou Jean-Jacques Rousseau qui sont capables de se demander ceci ou cela et faire en sorte que ça devienne des sujets pour le bac philo. Sophie, pas Dendron, bien sûr.... [Lire la suite]
10 juillet 2018

un petit friselis ou le grand frisson ?

Pardon, monsieur le directeur général de l’entreprise, la petite entreprise dans laquelle je travaille avec un bonheur indicible et une joie de tous les instants. Pour un peu, j’en ferais plus, du temps de travail, ici tant je m’y sens bien, à l’aise comme un poisson dans l’eau. Comme un poisson vivant, dans l’eau. Parce que si c’était pour être comme les poissons qui sont dans nos stocks, un peu morts pour certains et beaucoup décédés, pour d’autres, non merci, je n’aimerais pas être comme eux. Presque pas du tout. Oui, donc, pardon,... [Lire la suite]
29 juin 2018

conférence de presse

Bon, comme les commentaires ont été multipliés par deux en deux jours, on est passé de zéro à deux… Non, j’ai écrit une bêtise. Ils n’ont pas été multipliés par deux puisque deux fois zéro et zéro. Voire la tête à Toto. {Blanc – que j’écris en noir sinon, il ne se verrait pas} Alors, je disais que comme les commentaires ont afflué en deux jours, principalement suite à mon billet sur le cours de gym avec mon coach (comme quoi, je devrais en faire plus souvent, si je veux avoir plus de public), je vais faire un point sur les personnages... [Lire la suite]