03 avril 2021

comme le poulanger fait son bain

Tout ce qui est dans ce billet est 100% vrai et ce sera attesté par la photo publiée à la fin du dernier mais néanmoins troisième paragraphe (à moins que ça ne soit l’inverse : le troisième mais néanmoins dernier paragraphe ? Il faudrait que je me penche sur cette question afin de pouvoir y répondre, à l’occasion – attention, uniquement à l’occasion, hein !) Et je n’en suis pas peu fier, pour une fois, d’écrire un billet 100% véridique et vérifiable. Bon, de là à dire que je n’écris que des bêtises, des mensonges ou des... [Lire la suite]

19 janvier 2021

9 rue de la Faïencerie

Pardon monsieur, vous pourriez m’aider ? Oui, si vous voulez. Je cherche le numéro 9, dans la rue. Dans la rue de la Faïencerie ? Oui. Alors là, je suis un peu embêté car j’habite le quartier mais pas dans cette rue, je ne la prends que pour aller acheter mon pain, le matin et je ne fais jamais attention aux numéros d’immeuble. En plus, j’ai l’impression qu’il n’y en a pas beaucoup, des numéros d’immeubles, dans cette rue car beaucoup d’entrées se trouvent dans les sentes, ces passages perpendiculaires réservés aux piétons.... [Lire la suite]
16 décembre 2020

mon sexe prend la parole (2)

Merci, Stéphane, de me laisser de nouveau quartier libre pour m’exprimer à ma juste valeur. J’en avais non seulement envie mais terriblement besoin. Et tout le monde sait que les besoins d’un sexe sont plutôt essentiels pour ne pas dire vitaux. Plutôt vitaux. J’aime les allitérations. Ça me fait du bien de pouvoir parler directement sans passer par un intermédiaire car au moins, comme ça, je sais que mes propos ne seront pas déformés. Et pour ce qui est d’être déformé, je sais de quoi je parle. Alors, cette fois encore, je crois que... [Lire la suite]
03 novembre 2020

des gens exceptionnels

C’est étrange mais à chaque fois qu’il y a des victimes peu nombreuses lors d’un attentat, par exemple, comme lors des deux derniers que nous avons malheureusement subis, à chaque fois, les victimes étaient des gens exceptionnels. Des gens extraordinaires. Des gens hors du commun. Et moi, du coup, je me pose la question : pourquoi les terroristes ne s’attaquent-ils qu’à des gens très bien ? À des gens plus que parfaits ? Pourquoi ne visent-ils jamais des gens qui sont des sales cons, des pourritures absolues, des... [Lire la suite]
26 juin 2020

procuration

Bonjour madame la secrétaire du commissariat de quartier, excusez-moi de vous déranger mais je voudrais savoir comment faire pour une procuration. J’ai un ami qui est handicapé et qui ne peut pas se déplacer dans son bureau de vote, dimanche prochain, pour les municipales et j’ai entendu dire qu’il y avait des procédures allégées pour faciliter les procurations et surtout, pour éviter qu’il y ait trop d’abstention car c’est vrai, si c’est aussi compliqué qu’auparavant, ça n’est vraiment pas simple et je me demande même pourquoi,... [Lire la suite]
21 mars 2020

ça se bouscule aux postillons

Ce qui est extraordinaire, avec ce confinement dû au coronavirus, c’est toutes ces modifications dans notre quotidien, des modifications qu’on n’aurait jamais soupçonnées, il y a encore un mois et qui perdureront peut-être dans le temps, allez savoir. J’en veux pour preuve le nombre de plexiglas installés devant les caisses des magasins et même des pharmacies. Et les marquages au sol pour indiquer qu’il faut laisser de la distanciation physique entre les gens qui font la queue, qui attendent. J’en veux pour preuve aussi ces petits... [Lire la suite]

02 mars 2020

chair de nostalgie

Ce billet ne sera exceptionnellement pas bordelais mais saint-maixentais, dans les Deux-Sèvres car il a été écrit depuis chez mes parents, que je viens de raccompagner chez eux après une semaine passée chez moi. Un peu comme des vacances pour eux (je l’espère) et pour mon grand-frère, qui vit avec eux et qui en aura profité pour n’avoir aucune charge. Les vacances, ce n’est pas que dans un seul sens (proverbe bordelais quartier maritime) et moi, du coup, j’ai passé la fin de journée et la soirée d’hier en compagnie de papa/maman comme... [Lire la suite]
21 février 2020

faire-part de naissances

Grande patronne du CAC  40, Edwige Van Deskoudt a la joie de vous annoncer qu’elle vient d’avoir des jumeaux par I.V.G., euh, par F.I.V. Les deux enfants, un garçon, Dow John et une fille, Nasdaqa, aimeraient que leur père les reconnaisse au même titre.   Ce serait bien qu’on essaie de se rencontrer pour de vrai car à force, moi, les webcams, ça me pèse un peu. J’aimerais bien qu’on fasse un enfant, tous les deux. Si c’est une fille, on l’appellera Favorie et si c’est un garçon, on pourrait l’appeler Profilo. ... [Lire la suite]
24 novembre 2019

viens dans ma ville, viens dans ma rue

Quand le cafard tourne en rond dans ta tête, viens dans ma ville, viens dans ma rue ; quand les amis, les amours font la tête, viens dans ma ville, viens dans ma rue… Avec le président, nous avons déménagé il y a trois ans et demi. Comme le temps passe ! Trois ans et demi qu’est dans un quartier en devenir, comme on dit. Un quartier en pleine mutation. Un quartier qu’il nous a fallu apprivoiser. Dans un appartement « contemporain » (l’immeuble a cinq ans) que nous avons meublé également de façon nettement plus... [Lire la suite]
26 octobre 2018

Potemkine

C’est peut-être la goutte d’eau qui a fait déborder l’automne et si je n’y avais pas pris garde, nous serions passés en hiver. Heureusement, je suis arrivé à temps. Non, je me suis levé à temps. C’était avant tout pour me préparer à aller travailler, au cœur de la nuit noire et ténébreuse. Mais quand j’ai jeté un œil dehors, par la fenêtre de la cuisine, même si je ne me suis pas senti seul au monde car c’est bien souvent ainsi que ça se passe, j’étais certainement le seul allumé dans le quartier. Et qui donc, à part moi, a pu se... [Lire la suite]