01 juillet 2018

vingt ans après, il n’y a plus de slip léopard

Vingt ans après. C’est le titre d’un roman d’Alexandre Dumas, le père, autrement appelé Alexandre Dumas père, parce que les choses sont vachement bien faites, même à l’époque où personne n’était connecté. A contrario, Alexandre Dumas, le fils, n’est pas autrement nommé Alexandre Dumas fils. Un peu comme si le fait que son père soit appelé père impliquait qu’on n’ait pas besoin de préciser fils pour son fils. En même temps (salut, Manu !), c’est un peu tant mieux car sinon, si on avait continué de les appeler par leur niveau de... [Lire la suite]

28 mars 2018

71.8 kilos

C’est le poids que je pèse, à quelques centaines de grammes près. Ça dépend du moment de la journée, de mon niveau d’énervement, de mes endormissements et donc de mes relâchements et de tout un tas de paramètres plus ou moins indépendants de ma volonté. Qu’y puis-je ? Rien. Pourquoi diable est-ce que je raconte tout ça ? Pourquoi diantre suis-je en train de donner mon poids comme ça, sans pudeur, à toutes celles et à tous ceux, pas nombreux, je l’admets, qui me lisent ? Parce qu’il me semble bien que ça n’engage à rien.... [Lire la suite]
26 novembre 2017

surtout, ne pas oublier le vinaigre blanc

Surtout, demain matin, en allant faire mes courses du lundi matin, il ne faut surtout pas que j’oublie de prendre du vinaigre blanc. Parce que sinon, ça va devenir critique, ici, si je tombe en rupture. Voilà, maintenant que je l’ai écrit, je pense que j’ai plus de chances de m’en souvenir. Tant pis si je l’ai écrit dans mon blog, ce qui ne regarde personne et en plus, ce qui n’intéresse personne. Mais après tout, la mode étant de ne plus avoir aucune pudeur nulle part, je ne vois pas pourquoi je ne m’y mettrais pas, moi aussi.... [Lire la suite]
12 juin 2015

mes fils, ma bataille

Sous des couverts d’histoires de ma vie, de ma vie privée, parfois, qui m’arrivent et que je raconte dans des billets, au fil de mes humeurs, il faut savoir que je ne raconte pas tant de choses que ça sur moi, en réalité. Parce que je peux aussi donner l’impression de… de donner le change mais, pour tout ce qui me concerne directement, c’est la plupart du temps à mots couverts ou alors, partiellement inventé. Comme quand on s’invente sa propre légende. Jamais vous ne trouverez quoique ce soit de véritablement intime dans ce blog.... [Lire la suite]
22 novembre 2014

Chibrette (1)

Chibrette, non, ce n’est pas le nom d’une chienne ou d’une chatte, c’est le surnom d’une de mes collègues et même ma collègue fille la plus proche de moi, géographiquement. Elle fait partie de la même équipe que moi et parfois, nous pouvons nous remplacer l’un, l’autre mais à la base, nous ne faisons pas le même travail. Chibrette, comme son nom ne l’indique pas, est une petite brune avec de quoi affoler la plupart des mâles de l’entreprise mais moi, vous me connaissez, je suis boulot, boulot et donc, je ne tiens pas compte de ses... [Lire la suite]
20 juillet 2014

depuis qu'Il m'a parlé

Depuis qu’Il m’a parlé, je suis un peu sceptique. Je suis encore un peu plus sceptique que je ne pouvais l’être avant. Mais ça, je n’y peux rien, le doute, ça fait partie de ma vie. Un doute m’habite en permanence. Et s’il n’y avait que ça, en moi, ça pourrait encore passer. Mais Il n’aime pas que je parle de moi comme ça. Je reconnais que je manque singulièrement de pudeur mais je ne pensais pas que ça pouvait Lui « déplaire » à ce point et surtout, j’étais loin d’imaginer qu’Il avait un œil, son œil, sur moi, en permanence... [Lire la suite]
04 février 2014

amour, coquillages et crustacés

Il était une fois, une moule d’Irlande, catholique, élevée sous de nombreux principes et qui, de par cette éducation, était d’une pudeur et d’une pruderie incroyables. Elle était courtisée par un de ses voisins, une coque mâle qui se disait qu’il ferait bien le coq, orico pour séduire la moule, cot codec. Il la regardait avec des yeux de merlan frit et ça la faisait rougir car sa mère lui avait si souvent dit de se méfier pour ne pas finir à la crème. De toute façon, la moule ne sortait jamais sans ses praires et sœurs. Sauf ce... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 14:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,