23 septembre 2017

cette fois, c'est l'automne

Cette fois, c’est l’automne, une saison qui n’existe pas que dans le nord de l’Amérique même si on l’appelle l’été indien. Parce qu’indien vaut mieux que deux, tu l’auras. Et moi, justement, je reviens de l’Ain, j’ai vu des Aindiens, des vrais, comme le président, natif de là-bas mais je n’ai vu aucune plaque à son nom pour rappeler qu’ici ou là, le président JJH avait posé ses pieds ou ses mains ou que sais-je encore. Oui, parce que maintenant, je peux le dire, je suis allé dans l’Ain. Non pas que j’aie décidé de faire tous les... [Lire la suite]

08 septembre 2017

dix minutes, douche comprise ?

Bon, il est presque 13 heures (elles sont presque 13, les heures) et si je calcule bien, il ne me reste que dix minutes, environ, pour écrire mon billet du jour et prendre ma douche. Il n’y aura donc pas de préliminaires. Ou alors, il n’y aura que des préliminaires. Pour les liminaires, on verra une autre fois, un jour où j’aurai un peu plus de temps. Et où je ne serai pas obligé de prendre une douche dans un certain affolement parce que là, il faut que je sois à 14h pétantes chez le patron où une voiture avec chauffeur va venir nous... [Lire la suite]
06 septembre 2017

alors, on part ou on ne part pas ?

Contre toute attente, aux dernières nouvelles, il semblerait bien que l’on va partir, comme nous l’avions prévu, il y a deux ou trois mois. Partir sur la Costa Brava, pendant une semaine, à partir de dimanche prochain (j’informe que le blog sera plus que probablement fermé à cette occasion car la señorita, elle sera pas là) mais j’ai encore quelques doutes. « Quelques doutes m’habitent », viens-je de chuchoter à l’oreille de mon sexe que je viens de réveiller alors qu’il était tranquillement en train de se reposer dans mon... [Lire la suite]
08 août 2017

effraction intellectuelle

Pendant que j’étais en week-end, il se pourrait bien que quelqu’un est entré dans mon blog et se soit permis d’écrire des billets à ma place. Pourtant, je n’avais rien dit à personne, sauf au patron et au président, puisqu’ils étaient concernés. Normalement, personne ne savait que je ne serai pas là pendant deux jours trente. Eh bien quoi, qu’est-ce qui vous choque ? C’est l’expression « deux jours trente » ? On dit bien trois heures trente ou quatre-vingt, pourquoi pas deux jours trente. Ça correspond à deux jours... [Lire la suite]
29 juillet 2017

ventilateur-distributeur

Je ne savais pas très bien quoi faire, avant de prendre une douche et de me mettre dans un fauteuil relax sur la terrasse avec un bouquin, du coup, je suis allé aux toilettes, comme ça, histoire de voir et j’en ai profité pour faire pipi. Et là, au moment de sortir, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir qu’à gauche de l’entrée (en entrant) et donc  à droite de la sortie (en sortant), il y a avait quelque chose qui n’y était pas encore ce matin, à 3h10, quand je me suis levé pour aller travailler. Et là, je me suis pincé pour... [Lire la suite]
15 juillet 2017

écrit vendredi pour samedi

Demain, à l’heure où blanchira peut-être la campagne… non, un peu plus tard, à vrai dire. Demain, vers 9h voire 9h30 à tout casser, sauf ma montre, si tout va bien, nous partirons directement de mon boulot pour St Maixent. Le président va me rejoindre ici par le bus et le tram (un changement à La Gardette avec le 32 ou un changement à la mairie de Lormont avec le  7, à moins que ça ne soit l’inverse ?), pour environ 9h et le temps que je termine ce qui ne serait éventuellement pas fait, après, ce sera le top départ. ... [Lire la suite]

13 juillet 2017

les pouvoirs surnaturels d’un mec banal

En réalité, je n’ai aucun pouvoir surnaturel excepté celui d’être tout à fait banal. Je n’ose pas dire « normal » car ça va renvoyer tout de suite vers François Hollande, qui a été un président normal… Et, sans le critiquer, ce serait faire perdre de la concentration tant à ceux qui me lisent qu’à celui qui écris, c’est-à-dire, moi. En un mot comme en cent. Je vais arrêter là mes prédictions, celles que j’avais plus ou moins prévues pour 2023, 2027, 2029… parce que mon humour m’aurait porté à supposer morts des gens connus... [Lire la suite]
25 mai 2017

je pars, avec le programme de l'opéra

Je pars… Destination Bahia, Buenos-Aires ou Cuba Je m’apprête à faire ma valise. J’attends que le président se lève pour ne pas faire de bruit. Tout comme pour le lave-vaisselle. Je ne vais pas le vider pendant qu’il dort. Alors, je suis sur l’ordinateur, de bon matin, pendant que la porte-fenêtre de la terrasse est grande ouverte, que j’entends les oiseaux chanter et parfois, un avion dans le ciel, par-dessus les toits. Un avion qui vole pour quelque part. Destination Bahia, Buenos-Aires ou Cuba… Non, moi, ce sera destination... [Lire la suite]
02 avril 2017

finalement, j’ai bel et bien succombé

Évidemment, j’ai bel et bien succombé. J’ai fait un écart de conduite vis-à-vis de mon Captur en allant essayer une Ford B-Max, la voiture qui a deux ailes à l’arrière mais qui ne vole pas. Elle est juste très adaptée à mon hyperactivité et à mon besoin d’aller toujours un peu plus vite que les autres. Parce que le modèle de Captur que j’ai acheté, il y a un an et demi, ce n’était pas un modèle assez puissant pour moi. Je ne m’en suis pas rendu compte tout absorbé par le coup de foudre ressenti pour cette voiture, quand je l’ai vue.... [Lire la suite]
24 mars 2017

Auf dem Weg der Rückkehr

Quand on est sur la route du retour, même si nous ne sommes qu’un vendredi et que je ne reprendrai le travail que mardi matin, on sait que c’est déjà la fin des vacances. On aura beau se dire qu’il reste encore un peu plus de trois jours un peu tranquilles, on sait que c’est inéluctable et que rien n’y pourra faire. Quand on n’est pas en retraite, c’est ainsi que les choses se passent. À chaque fois que je vois Arnold et que nous nous quittons, car il faut bien se quitter, à chaque fois, j’ai la gorge serrée et une terrible envie de... [Lire la suite]