19 décembre 2017

comme on fait son lit, on se couche

Et petit à petit, l’oiseau fait son nid afin d’être dans de beaux draps. Cela va de soi. Ou de satin. Bien que moi, je préfère la percale. Je suis douillet. Nous venons juste d’être livrés de notre lit électrique mais je devrais plutôt dire « nos lits électriques » car nous avons deux sommiers, deux matelas et comme nous sommes deux, ça fait un chacun et je ne retiens rien. Ça m’impressionne un peu, de savoir qu’une main malveillante pourrait modifier la position de mon sommier pendant mon sommeil et je m’imagine... [Lire la suite]

18 décembre 2017

trop volumineux

De deux choses l’une : soit mon facteur est un imbécile intégral, soit mon facteur est incapable d’exprimer clairement et honnêtement une chose pourtant toute simple, soit mon facteur est un gros feignant*, qu’à côté, les rois du même nom (comme Aga), c’est de la roupie de sansonnet. Vous voulez savoir pourquoi j’en ai contre la Poste, aujourd’hui ? Je suis dans une colère, vous ne pouvez pas imaginer ô combien. Parce que, avec la Poste, c’est comme avec la SNCF, tout est possible, même le pire. Samedi matin, un avis de non... [Lire la suite]
07 novembre 2017

le million, le million, le million !

Je savais que ça allait avoir lieu aujourd’hui et j’avoue que j’étais limite fébrile à l’idée de ne pas être là au bon moment, au moment adéquat. Parce que ça faisait déjà plusieurs jours que je me doutais que ça n’allait pas tarder. Incessamment sous peu, comme disent certains. Et hier, j’en ai eu la confirmation, je savais que ça allait être pour aujourd’hui, mardi 7 novembre 2017. Ou, 7/11/17, si vous le préférez en chiffre. Et si je vous disais qu’en arrivant à la maison, tout à l’heure, j’en ai tout de suite parlé au président... [Lire la suite]
05 novembre 2017

dimanche chrétien

Je ne sais pas comment je me suis organisé, aujourd’hui, jour du saigneur, comme on dit dans les abattoirs, mais depuis ce matin, sans avoir vraiment arrêté, je n’ai quasiment rien fait de très, très concret. Bon d’accord, je suis allé au marché, je suis allé livrer Claude et le patron, je suis rentré, j’ai préparé un osso bucco de dinde, on a déjeuné, je me suis mis devant la télé un peu pour me reposer, je me suis remis en cuisine, après et là, il est presque 16h30, on vient d’essuyer un très gros orage de grêle et je n’ai pas... [Lire la suite]
22 octobre 2017

le frère de la fille de Nicolle

J’ai eu beaucoup de mal à comprendre ce que m’a dit le président (le mien, pas Macron), hier midi quand il m’a sorti, alors que nous déjeunions d’un plat composé de quelques légumes d’hiver (je suis toujours en avance sur mon temps) et d’une cuisse de lapin, chacun. C’est un plat que j’avais cuisiné lundi dernier et dont j’avais gardé deux portions pour le réchauffer pour samedi midi. Dont acte. Je suis donc plutôt bien organisé dans mon intendance domestique. Mais là n’était pas le propos que je voulais tenir au sujet de ce que j’ai... [Lire la suite]
23 septembre 2017

cette fois, c'est l'automne

Cette fois, c’est l’automne, une saison qui n’existe pas que dans le nord de l’Amérique même si on l’appelle l’été indien. Parce qu’indien vaut mieux que deux, tu l’auras. Et moi, justement, je reviens de l’Ain, j’ai vu des Aindiens, des vrais, comme le président, natif de là-bas mais je n’ai vu aucune plaque à son nom pour rappeler qu’ici ou là, le président JJH avait posé ses pieds ou ses mains ou que sais-je encore. Oui, parce que maintenant, je peux le dire, je suis allé dans l’Ain. Non pas que j’aie décidé de faire tous les... [Lire la suite]

08 septembre 2017

dix minutes, douche comprise ?

Bon, il est presque 13 heures (elles sont presque 13, les heures) et si je calcule bien, il ne me reste que dix minutes, environ, pour écrire mon billet du jour et prendre ma douche. Il n’y aura donc pas de préliminaires. Ou alors, il n’y aura que des préliminaires. Pour les liminaires, on verra une autre fois, un jour où j’aurai un peu plus de temps. Et où je ne serai pas obligé de prendre une douche dans un certain affolement parce que là, il faut que je sois à 14h pétantes chez le patron où une voiture avec chauffeur va venir nous... [Lire la suite]
06 septembre 2017

alors, on part ou on ne part pas ?

Contre toute attente, aux dernières nouvelles, il semblerait bien que l’on va partir, comme nous l’avions prévu, il y a deux ou trois mois. Partir sur la Costa Brava, pendant une semaine, à partir de dimanche prochain (j’informe que le blog sera plus que probablement fermé à cette occasion car la señorita, elle sera pas là) mais j’ai encore quelques doutes. « Quelques doutes m’habitent », viens-je de chuchoter à l’oreille de mon sexe que je viens de réveiller alors qu’il était tranquillement en train de se reposer dans mon... [Lire la suite]
08 août 2017

effraction intellectuelle

Pendant que j’étais en week-end, il se pourrait bien que quelqu’un est entré dans mon blog et se soit permis d’écrire des billets à ma place. Pourtant, je n’avais rien dit à personne, sauf au patron et au président, puisqu’ils étaient concernés. Normalement, personne ne savait que je ne serai pas là pendant deux jours trente. Eh bien quoi, qu’est-ce qui vous choque ? C’est l’expression « deux jours trente » ? On dit bien trois heures trente ou quatre-vingt, pourquoi pas deux jours trente. Ça correspond à deux jours... [Lire la suite]
29 juillet 2017

ventilateur-distributeur

Je ne savais pas très bien quoi faire, avant de prendre une douche et de me mettre dans un fauteuil relax sur la terrasse avec un bouquin, du coup, je suis allé aux toilettes, comme ça, histoire de voir et j’en ai profité pour faire pipi. Et là, au moment de sortir, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir qu’à gauche de l’entrée (en entrant) et donc  à droite de la sortie (en sortant), il y a avait quelque chose qui n’y était pas encore ce matin, à 3h10, quand je me suis levé pour aller travailler. Et là, je me suis pincé pour... [Lire la suite]