08 septembre 2018

la route fleurie

Prenons l’autoroute fleurie, qui conduit vers le bonheur… Bon, ça va, il semble qu’il n’y ait pas trop de monde, ce matin. Il faut dire qu’un samedi à 10h, après la rentrée scolaire, on ne peut pas dire que ça entre dans les gros chassés croisés de l’été ou alors, il y a des parents qui n’ont pas mis leurs rejetons à l’école et ça, ça n’est pas bien. Pas bien du tout. Suivons-la toute la vie, main dans la main, cœur contre cœur… Non, on ne prend pas la main du conducteur quand il est au volant. Et on ne se colle pas à lui non plus.... [Lire la suite]

04 septembre 2018

ici, l'ombre

Avant de déjeuner, comme j’ai peu et mal dormi, cette nuit, à peine un peu plus de 3h30, j’ai choisi de me poser délicatement dans un fauteuil relax bleu sur la terrasse. En plein soleil, celui d’avant le milieu de la journée, quand il est encore bon, celui quand il est encore doux, celui quand il est encore supportable. Sauf que contrairement à ses apparences, il était plus chaud que ce que j’avais cru. Il m’a eu, le coquin et il m’a un peu cuit les jambes, le ventre, les bras et la tête, alouette. Alors, je suis rentré me mettre à... [Lire la suite]
31 août 2018

qui veut une banane un peu (trop) mûre ?

J’ai un problème avec les fruits, certains fruits quand ils sont trop mûrs. Ça ne me fait pas du tout la même chose avec les gens. Je n’aime pas. Pas vraiment. Voire pas trop. Et peut-être même pas du tout. Parce que j’ai l’impression, alors, qu’ils sont comme alcoolisés et je n’aime pas l’alcool. Surtout dans les fruits. Un peu dans certains plats salés (crevettes flambées au pastis, par exemple) mais pas beaucoup. Et plus globalement, je ne bois pas d’alcool si ce n’est du vin blanc, du vin rosé ou du champagne, occasionnellement.... [Lire la suite]
25 août 2018

deuxième week-end à Biscarrosse : la formation

Chose promise, chose due, Chouchou. Je t’avais dit que nous irions ensemble à Biscarrosse, eh bien, tu vois, nous sommes en route et tu vas voir comme on est bien, là-bas, chez le patron. Bon, bien sûr, il y a Claude et avec lui, on ne sait jamais trop sur quel pied danser car il est très capricieux et d’humeur changeante, alors, tu le verras sans doute très vite, il faut faire avec. Mais ne t’en fais pas, ils savent pourquoi tu viens avec moi, ça ne devrait pas poser de problème. Le président ? Non, il n’a pas voulu venir.... [Lire la suite]
21 août 2018

au pied-levé et au débotté

Merci, Chouchou, d’avoir pris le relais, pendant mes trois jours d’absence. Et pardon de ne pas t’avoir emmené, cette fois-ci mais je t’expliquerai. Ce n’était pas aussi simple que ça et dans certains cas, mieux vaut se la jouer prudente qu’y aller franco. De port et d’emballage. Alors, je t’avoue que j’ai été d’abord agréablement surpris par le premier épisode mais ensuite, et ne le prends pas mal, j’ai trouvé que tu tournais un peu en rond. Que tu piétinais. Et ça vient surtout de la forme. Peut-être que si tu avais écrit en vers,... [Lire la suite]
05 août 2018

un téléphone particulièrement mal élevé ?

Le président râle toujours après son téléphone. Le premier smartphone avec lequel il a pourtant eu l’air de se sentir bien après quelques essais plutôt infructueux. Et après un retour au bon vieux téléphone portable des familles : avec un clapet et aucun moyen de faire autre chose que téléphoner, envoyer quelques SMS et faire de vagues photos. C’est un peu moi qui l’ai convaincu de venir en prendre un plus adapté, plus contemporain et force est de constater qu’il s’y est plutôt bien mis, surtout au début. Il a encore quelques... [Lire la suite]

01 août 2018

léguer son corps à la science infuse

Hier, j’ai évoqué mon incinération (valable uniquement quand je serai constaté mort car, évidemment, tant que je suis présumé vivant, ça ne compte pas) et aujourd’hui, j’aimerais évoquer ce qui suivra cet événement, quand il aura eu lieu. Et je vous le demande, en cent comme en mille, qu’est-ce qui suit des funérailles ?  Allez, je vous laisse chercher quelques minutes mais pas plus car je suis vraiment trop impatient de vous donner la réponse. Je brûle d’envie (ça tombe bien) de parler de ce que j’ai sur le bout de la... [Lire la suite]
30 juillet 2018

descendre la poubelle

Ah vraiment, elle m’énerve, cette poubelle qui tient à peine debout. On dirait qu’elle est ivre d’en avoir trop bouffé. Il faut dire qu’elle s’est goinfrée, littéralement goinfrée. Au fur et à mesure que je cuisinais, hier, elle avalait tout ce que j’ai eu la bêtise de lui jeter dans la gueule, qu’elle avait grande ouverte. Irrassasiable. Et qu’est-ce que ça aurait été si, en plus de lui donner à manger, j’avais étanché sa soif car je suis sûr qu’elle devait avoir envie de boire après avoir ingurgité tout ça. J’ai failli lui balancer... [Lire la suite]
25 juin 2018

premier bilan avec Chouchou

Je suis content de ce week-end chez les parents. Et toi, Chouchou ? Ça va, tu n’as pas été trop intimidé ? Tu n’as pas eu l’air, en tout cas. Au fait, je voulais te dire que j’étais désolé mais samedi soir, quand nous avons marqué le coup pour l’anniversaire du président, je t’avais complètement oublié dans la remise des cadeaux. J’en avais acheté trois, pour mes parents et moi et je vous ai zappés, Jean-Yves et toi. J’espère que tu n’es pas fâché. En même temps, mes parents et toi, vous vous connaissiez déjà vu que tu es... [Lire la suite]
22 juin 2018

aujourd’hui, c’est l’anniversaire du président

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire du président. Heureusement qu’il ne lit jamais mon blog (oui, je sais, qu’on vive ensemble depuis 25 ans, qu’on soit mariés, même et qu’il ne lise pas mon blog, c’est une grosse, une énorme faute de goût mais comment voulez-vous qu’on le change, à son grand âge ?) comme ça, il ne pourrait pas se plaindre (tiens, un pléonasme !) ni rouspéter (ah non, voici un véritable pléonasme A.O.P pur jus !) parce que j’en aurai parlé dans les colonnes de ce blog. C’est vrai qu’il m’a dit qu’il ne... [Lire la suite]