04 mai 2018

un secret que je saurai bien garder

Je sais parfaitement tenir ma langue. Quand on me confie un secret, je sais très, très bien le garder et n’en parler à personne. Surtout si, justement, on me demande de ne pas en reparler. À qui que ce soit. Et à personne non plus. Et justement, ce matin, au travail, Virginie est venue me dire quelque chose, discrètement, en mettant un doigt sur ses lèvres, avant de commencer à me dire. J’ai bien compris que j’allais certainement être estomaqué. Ne pas en revenir. Parce que son air de comploter m’a mis tous les sens en éveil. Et même... [Lire la suite]

08 septembre 2017

dix minutes, douche comprise ?

Bon, il est presque 13 heures (elles sont presque 13, les heures) et si je calcule bien, il ne me reste que dix minutes, environ, pour écrire mon billet du jour et prendre ma douche. Il n’y aura donc pas de préliminaires. Ou alors, il n’y aura que des préliminaires. Pour les liminaires, on verra une autre fois, un jour où j’aurai un peu plus de temps. Et où je ne serai pas obligé de prendre une douche dans un certain affolement parce que là, il faut que je sois à 14h pétantes chez le patron où une voiture avec chauffeur va venir nous... [Lire la suite]
30 novembre 2014

sur glace ?

Hier, dans le tram du retour, il y avait du monde et parmi ce monde, il y avait une jeune fille, d’une douzaine d’années (en fait, j’en sais rien, elle faisait déjà un peu plus que son âge mais avec un corps d’enfant) qui était, elle ne pouvait pas le cacher, une phrénoglottico-myocloniphile. Elle a eu beau vouloir faire en sorte que cela ne se remarque pas mais moi, malgré mon bouquin, j’avais l’œil et même l’oreille. Surtout l’oreille. Son truc, là, la myoclonie phrénoglottique, c’est un truc comme le mal de vivre, ça ne prévient... [Lire la suite]