23 octobre 2015

en cas de bonheur

Moi, j’ai une façon très particulière de choisir les livres que j’achète. Parce que ce n’est pas moi qui les choisis mais eux qui me choisissent. Bien souvent, si je ne connais pas un auteur ou un ouvrage, il me suffit d’être dans le rayon pour qu’un livre me tende sa couverture afin de la partager avec moi. Et si je suis séduit, ce qui arrive somme toute assez souvent (je suis un mec facile, je me laisse aisément faire), je passe à la caisse. En gros, je me fais racoler par les bouquins et je douille. Et ça ne veut pas dire pour... [Lire la suite]