07 juillet 2017

je fais ma tête de cochon

C’est le moins qu’on puisse dire. En ce moment, je fais vraiment ma tête de cochon. À un point qu’il vaudrait mieux ne pas mettre un djihadiste en face de moi, il en attraperait des  boutons à vie. Ce qui, moi, ne me dérangerait pas du tout, bien au contraire. Vous connaissez mon opinion sur le sujet. Donc en ce moment, je fais ma tête de cochon. Parce que je ne suis pas en forme et de ce fait, je suis ronchon, mal aimable et j’ai le mal être limite agressif. Parce que pour couronner le tout, il fait trop chaud et quand on n’est... [Lire la suite]

31 décembre 2016

à l'année prochaine, si tout va bien

À l’année prochaine, si tout va bien, que j’ai pensé très fort en quittant le bureau, ce matin, à 9h45. Je n’ai fait que le penser très fort car vu qu’il n’y avait qu’un seul mec, autre que moi, de présent, je n’avais pas à faire le tour de tout le monde pour dire au revoir, passez un bon week-end, à mardi et tout ce genre de choses habituelles. Non, il n’y avait qu’un commercial d’astreinte, on se demande pourquoi il est venu tant on savait à l’avance que cette nuit du 30 décembre ne serait pas à marquer dans les annales du business.... [Lire la suite]
28 septembre 2016

embrasser sa poule

Décidément, je trouve que les informations insolites le sont de plus en plus, insolites. C’est à se demander si les gens concernés ont toute leur tête. S’ils ne l’ont pas laissée dans un réseau social, vous savez, un de ceux que tout le monde fréquente. Du genre de celui dont le nom commence par Face et finit par Book (je persiste à ne jamais donner le nom des marques que je ne consomme pas car il n’y a pas de raison à ce que je leur fasse de la publicité sans compensation matérielle ou financière, après tout, hein ?...) pour ne... [Lire la suite]
28 juin 2015

trois pour 100%

Hier matin, c’était samedi, mon dernier jour de travail de la semaine, ma première semaine de reprise après ma convalescence et même si ce fut un peu difficile de m’y rendre, j’ai choisi de ne pas y aller aussi tôt qu’avant : j’y suis allé pour 4h au lieu de 3h30 du matin. Ça m’a fait gagner un gros quart d’heure de sommeil mais de toute façon, comme j’étais seul à la maison, je m’étais couché assez tôt, vendredi soir. Quand je suis célibataire, je me couche avec les poules. J’aime bien dîner de bonne heure, traîner un peu et... [Lire la suite]
28 novembre 2013

avec les poules

Longtemps, je me suis couché de bonne heure. Voilà un début de billet qui fera plaisir aux amateurs de grande littérature… Longtemps, je me suis couché de bonne heure. Aujourd’hui encore, j’ai conservé cette habitude presque plus comme un tic voire un toc qu’une simple routine. J’aime ça, aussi. Me coucher de bonne heure, avec les poules. Et dès qu’il m’est possible de le faire, m’évader dans mes rêves et sauter du coq à l’âne. Mais encore faut-il alors que mes nuits soient plus belles que mes jours, ce qui est loin d’être une chose... [Lire la suite]