14 décembre 2019

tempête en mer…

Ah ça oui, dès hier matin, vers 5h, c’est le vent qui m’a réveillé et qui m’a empêché de me rendormir. Parce que ça soufflait comme vache qui pisse, des bourrasques à décoiffer les bœufs et moi, ça m’a particulièrement énervé, dans le sens propre du terme. En plus, comme il faisait nuit, donc noir, on n’y voyait que des gouttes sur les vitres de la porte-fenêtre de la terrasse et on ne savait pas s’il pouvait y avoir des dégâts dehors, au niveau de nos plantations qui pourtant, avaient bien été prévenues, la veille qu’il y avait un... [Lire la suite]

04 octobre 2019

je suis comme Pénélope, j’attends mon tour

Oui, d’accord, je peux être une réincarnation de Pénélope mais je ne suis pas sûr que cette pauvre femme (un peu) délaissée ne soit vraiment celle à qui je ressemble, les jours de permanence du président. Parce que le président a des permanences, assez régulièrement et moi, normalement, ça ne me dérange pas (je peux même dire que je m’en fous un peu, beaucoup, passionnément…) mais là, cette fois, hier, je n’ai pas fait comme d’habitude, je n’ai pas couru dans les rues de la ville toute l’après-midi, non, je suis sagement resté enfermé... [Lire la suite]
04 août 2019

des piles dans une VMC ?

Jeudi, avant que je ne parte pour venir passer quelques jours à Biscarrosse, Philippe (pas celui des défis littéraires, l’autre, le bricoleur en chef) est venu faire une demi-journée de travaux divers à la maison, enfin, dans l’appartement et sur la terrasse. Il y en avait bien besoin car les joints de la douche étaient pourris ; car comme nous allons faire installer des moustiquaires courant août et que pour la porte-fenêtre qui donne accès à la terrasse, il faudra mettre un moteur et nous pourrons la faire descendre ou monter à... [Lire la suite]
23 mars 2018

d'après la police

Finalement, hier, j’ai également manifesté. Là encore, il n’y avait pas de raison. Il fallait bien que je me montre pour que mes revendications soient entendues. Alors, j’ai profité du soleil et j’ai bravé le froid polaire pour marcher avec une banderole. J’ai fait comme les autres. Bon, c’est vrai que je ne suis peut-être pas le défilé qui s’est le plus vu, qui s’est le plus fait remarquer car nous n’étions pas nombreux, moi. Oui, parce que j’ai défilé tout seul. Et ma banderole, je l’ai adaptée à une seule personne sinon, je... [Lire la suite]
22 janvier 2018

une armée entière prête à attaquer

Je viens de les voir, toutes alignées, une armée entière prête à attaquer, sur la terrasse. Ou presque. Je devrais plutôt dire que l’embuscade se passera plus précisément au niveau de la porte-fenêtre. Je ne sais pas combien elles sont mais elles sont plus nombreuses que moi. En même temps, je suis tout seul, ce n’est pas difficile d’être plus nombreux que moi. Ça a été quasiment comme ça toute ma vie, à force, j’ai fini par me faire à cette idée. Et j’ai fait avec. Et je vais encore faire avec. Sauf que là, cet après-midi, je pense... [Lire la suite]