13 août 2014

le pot aux roses

Comme je suis plus que chargé en termes de travail, tous ces temps-ci, je suis obligé, pour arriver de très bonne heure à mon bureau sans subir les intempéries, je suis obligé de partir en voiture. Ça me fait lever très tôt, ça me fait arriver très tôt mais au moins, il y a un moment, entre le moment où j’arrive et celui où les autres pointent leur nez, leurs chaussures et leurs gros mots de finir ce que je n’avais pas terminé la veille dans le calme et la bonne humeur. Non, dans le calme, seulement. Dans le calme et éventuellement... [Lire la suite]