31 août 2019

le petit garçon qui s’ennuie en face de son papa, en terrasse

Quelle image n’ai-je pas vu en passant, sur mon vélo, hier après-midi, alors que je rentrais de ma quatrième séance de cinéma en quatre jours (les affaires reprennent, n’en déplaisent aux autres ronchons de service que moi) ! Je venais d’entrer dans la rue Notre-Dame, qui elle, n’a pas pris feu, en avril dernier et dans laquelle, jusqu’à preuve du contraire, on ne parle pas de pollution au plomb. Ce que j’ai vu et qui m’a frappé, c’est d’avoir aperçu, le temps de passer devant eux, sur une terrasse, un père et son enfant, d’une... [Lire la suite]

18 décembre 2018

le premier choc, c’est quand j’ai appris qu’il n’existait pas

C’était un jour, après le repas, maman lavait la vaisselle et mon frère et moi, nous l’essuyions. Et ce qui m’a le plus choqué, ce n’est pas tant d’apprendre que le père Noël  n’existe pas mais plutôt que mon frère, de moins d’un an et demi plus vieux que moi, le sache déjà. Alors que je me croyais au moins égal à lui pour comprendre les choses de la vie. Déjà qu’on marquait bien la différence entre nous deux sur le fait que j’étais le plus jeune : mon frère essuyait les choses qui se cassaient et moi, les choses qui ne se... [Lire la suite]
09 juillet 2018

le trois millionième

Hier, dimanche, 12h47… Je regarde le petit écran qui affiche 999 996… Waow, je vais atteindre le troisième million dans quelques secondes. Alors, je m’arrête de monter les marches du restaurant, histoire de profiter, non, de savourer cet instant. J’attends un peu, je regarde le menu du jour qui est affiché, là, en haut de l’escalier. Et je pense que je ne vais pas prendre le gaspacho de melon et pastèque car, d’une part, j’ai très faim et d’autre part, comme je vais certainement prendre la soupe de fraises en dessert, je ne... [Lire la suite]
22 mars 2018

sur le tas

Aujourd’hui, je ne publierai pas de billet dans mon blog. Parce que j’ai voté à bulletin secret à main levée, que je me mettais en grève, moi aussi. Après tout, il n’y a pas de raison que les autres, certains autres, oui, eux, ils peuvent et pas moi. Alors, comme je ne suis pas de ce genre à mettre en péril l’entreprise qui l’emploie, j’ai choisi, en mon âme et conscience, que la seule chose qui serait visible tout en n’étant pas une entrave à la liberté des autres, c’est bel et bien de ne rien publier comme billet du jour dans mon... [Lire la suite]
24 novembre 2017

vendredi noir

Dire qu’on est envahis de publicités, ce n’est rien de le dire. C’est plus que du matraquage, c’est du gavage. Black Friday : 50% sur tout le site hormis sur tous les produits sauf ceux marqués *… Tiens, qu’est-ce que je disais ? On n’en peut plus de toute cette propagande de surconsommation : achetez, achetez, achetez et vous verrez, comment vous serez encore mieux dans votre peau. Black Friday : Jusqu’à 30% sur tous les produits étiquetés en vert… Ah non, vous allez me laisser m’exprimer et ne pas pourrir mon... [Lire la suite]
27 mai 2017

vue sur vert

Hier matin, la première chose que j’ai regardée, depuis mon lit, c’est la vue sur vert que j’avais sous les yeux. Je l’avais déjà vu en journée mais c’était la première fois que je dormais dans cette chambre, au premier étage, avec ce balcon qui donne sur la piscine, sur une partie du golf et sur des arbres. Qui cachent sans doute une forêt. Et comme je dors les volets ouverts, forcément, je vois le jour se lever quand je ne dors plus même si ce n’est que pour quelques secondes. Évidemment, je vois le soleil qui commence à éclairer... [Lire la suite]

01 décembre 2015

c'est joli un mois de décembre qui commence sous le soleil

C’est vraiment très joli et très agréable, un mois de décembre qui commence sous le soleil alors que se tient à la COP21 au Bourget et que là-bas, le temps est annoncé plus gris comme pour valider le réchauffement climatique, d’un côté, une douceur inhabituelle, dans le sud et de l’autre, de la grisaille comme un baromètre de pollution, dans le nord. Les choses sont décidément bien faites. Si ça se trouve, il y a un bon dieu, derrière tout ça et on ne le sait même pas. Du coup, ce mois de décembre 2015 qui commence aussi ensoleillé,... [Lire la suite]
02 novembre 2015

les chemins de traverse

Ce qui est bien, dans les blogs, c’est qu’on peut y venir toujours à pieds. Pas la peine de prendre sa voiture ni même sa mobylette et encore moins sa bicyclette. Même si parfois (et souvent, en ce qui me concerne), mon PC rame comme un étudiant d’Oxford voire de Cambridge, je ne sais pas quel est le plus chic, en fin de compte… Non, par exemple, moi, ce soir, je suis venu à pieds, comme tous les jours. Pas de problème pour stationner, pas d’embouteillage (en plus, je suis tout seul à la maison – je dis toujours la maison, mais je... [Lire la suite]
10 juin 2015

parfum du monde

« J’avais compris que l’apocalypse est un phénomène lent. Elle ne se manifeste pas dans le feu et le soufre, comme on le croit, mais par la rouille et le chiendent. La fin du monde n’est pas une explosion, c’est un gémissement. » J’ai été très surpris de cette phrase dans le thriller que j’étais en train de lire, ce matin, après le petit-déjeuner, sur le canapé. Un bouquin de James Patterson et de Michael Ledwidge. Je suis un habitué, presque inconditionnel de l’œuvre de Patterson mais là, j’avoue avoir eu un peu de mal au... [Lire la suite]
24 octobre 2014

lueurs matutinales

Ce que j’aime le plus, au petit matin, c’est quand la ville dort mais plus moi. Quand la ville n’est plus polluée de rien. De si peu de véhicules à moteur… de si peu de piétons noctambules imbibés pour la plupart, fatigués pour tous… de si peu de singes hurleurs… de si peu de bruit et de fureur, de bruit et de mouvement, comme si tout avait été débranché. Sauf moi. Ou même si je l’avais été, moi-même, je serais le premier à être sorti de son état léthargique. Combien j’aimerais être et rester le seul, bien souvent. Combien cet état me... [Lire la suite]