18 octobre 2017

les journalistes et eux-mêmes

Pour moi, ce n’est pas le président Macron qui a coupé la parole à madame Coudray mais bel et bien l’inverse. Et même si c’était pour la bonne cause du respect du timing, quand on a posé une question à quelqu’un, on attend qu’il ait fini de répondre avant de continuer. Mais ça, les journalistes, ils ne savent plus faire. Le plus important, pour eux, c’est d’avoir la bonne personne en interview, poser des questions politiciennes, parler des petites phrases, balancer un ou deux sujets qui créent de la polémique et surtout, surtout,... [Lire la suite]

24 avril 2017

a voté

Hier, j’ai été médisant. J’ai dit beaucoup de mal de deux ou trois candidats, surtout parmi les « petits » mais aussi parmi les « grands », les « principaux » car franchement, au vu des résultats, ça continue à être un peu n’importe quoi. Mais c’est aussi une suite logique des choses. On récolte donc ce qu’on a probablement mal semé. En même temps, ça aurait pu être pire. Mais une chose est sûre, quand on voit ce que ça va nous coûter ce vaudeville politicien… J’aime autant ne pas entrer dans les détails.... [Lire la suite]
09 février 2017

100 000 euros en espèces, je vous prie

Finalement, j’en connais des qui préfèrent quand je parle de monsieur et madame Fillon. Mon billet sur les anecdotes au sujet d’enfants morts n’a pas eu le succès escompté. Tout compte fait, ça prouve que les journalistes ont bien raison de continuer de nous abreuver jusqu’à plus soif de ces histoires politico-politiciennes puisque les gens en redemandent. L’information, le nouvel opium du peuple ? J’en connais deux qui doivent se frotter les mains en prenant un verre au comptoir du bar « Le bon paradis », je parle de... [Lire la suite]
04 février 2017

avis de tempête

Ce n’est plus un secret, nous sommes en pleine tempête et je ne parle pas seulement de celle, médiatico-politicienne de l’affaire Fillon (cette sacrée Pénélope, quand même, hein ?...) mais bel et bien de celle, venteuse, pluvieuse et grêleuse de la météo. Je ne vais pas entrer dans des explications techniques détaillées mais pour résumer, pour ceux qui n’auraient pas encore compris ce qui se passait, il vente, il pleut et il grêle. Et quand je dis qu’il vente, c’est un doux euphémisme. Il bourrasque. Il rafale et il tornade. Et... [Lire la suite]
29 janvier 2017

quel candidat a des beaux yeux, tu sais ?

Il n’est pas du tout impossible que je me renie tout seul. Que je m’auto-renie. Parce que là, il est pile huit heures au moment où je commence d’écrire ce billet et comme les bureaux de vote ouvriront dans une heure, il me suffit d’enfiler un pantalon, un pull et un blouson et je peux y être dans les premiers. Au moins, j’aurai fait ce que j’aurai cru bon de faire. Remplir son devoir citoyen. C’est un peu comme remplir son devoir conjugal. Sauf que là, c’est plus proche de la masturbation politicienne et intellectuelle... [Lire la suite]
13 décembre 2015

fier de mon pays

C’est peut-être idiot mais hier soir, en voyant les images et en entendant le vote unanime à la fin de la Cop 21, j’ai été ému à un point que je n’aurais pas soupçonné. Parce que depuis des mois qu’on nous en parle, de cette « réunion de la dernière chance », depuis des semaines qu’on nous dit que ça sera un échec ou, qu’au mieux, nous aurons un accord a minima. Et là, les journalistes se sont tous trouvés pris à leur propre piège. Et ça serait bien qu’ils se la pètent un peu moins, désormais. Que ça leur serve de... [Lire la suite]