24 avril 2018

mise en examen

Une heure avant. Stéphane ? Oui ! Il y a deux policiers pour toi. Ah bon ? On a encore un problème avec les douanes  ou la répression des fraudes ? Non, ils disent qu’ils veulent te voir toi, ça n’a aucun rapport avec le travail. Ah bon. J’espère qu’il n’y a rien de grave. Je viens. J’arrive. Bonjour messieurs. Bonjour, vous êtes Stéphane ? Oui. Veuillez nous suivre, s’il vous plaît ? On va où ? Veuillez nous suivre, s’il vous plaît. Prenez vos papiers, vous en aurez besoin. Ah... [Lire la suite]

07 février 2017

tirer sur les pneus de l'ambulance

Je ne vais pas tirer sur l’ambulance,  je n’aime pas cette façon de faire quand les chiens sont lâchés et que la caravane passe aux abois. Il n’empêche que je vais peut-être quand même tirer sur les pneus de l’ambulance. Rien que pour voir ce que ça va faire. Si elle va se mettre à tanguer. Aller à gauche, à droite, à gauche, à droite, à gauche, à droite, à gauche… ou définitivement rester à droite. Puisque c’est sa ligne de conduite. Pas de chemins de traverse, avec lui. Non, lui, c’est la rectitude attitude. Sans sourciller,... [Lire la suite]
21 janvier 2015

chialer

Ça fait deux semaines aujourd’hui que ça s’est passé. Que ça a eu lieu. Et même si on commence à vivre avec, à faire comme si rien n’avait changé, moi, je persiste à penser que ce n’est plus tout à fait comme avant. Tout comme je pense qu’il y a un avant et un après le 11 septembre 2001 à New York, aux États-Unis. En France, toutes proportions gardées, je pense que nous aurons aussi une date qui servira de témoin ou de borne d’un nouveau point zéro. Je ne sais pas dire si ce sera le 7 janvier, jour de la première attaque terroriste ou... [Lire la suite]
05 octobre 2014

l'état catholique

Des policiers à chaque coin de rue, un hélicoptère qui survole la ville depuis des heures, des barrières pas seulement dans le secteur de l’hyper-centre pour la journée sans voiture comme chaque premier dimanche de chaque mois, des familles dans la rue dès 9h15 ce matin, chose inhabituelle en temps normal, une sensation un peu particulière quand on traverse la ville comme si quelque chose allait se passer mais sans qu’on sache vraiment quoi. On le sait par les informations médiatiques mais on voudrait ne pas croire à tout ce qu’on... [Lire la suite]
30 avril 2014

insolismes urbains (2)

Je suis rarement le nez en l’air quand je prends le tram car j’ai toujours soit un livre en cours, soit du courrier à lire, soit un jeu (intellectuel : Scrabble, Boggle ou Pendu) à terminer. Je reste assez rarement contemplatif dans les vues urbaines qui défilent sous les yeux de tous les passagers mais parfois, observateur de mes congénères quand l’occasion se présente, que ça me fait sourire ou que ça me met hors de moi. Et quand on sait que l’un et l’autre, cumulés, ça représente 97% de mes émotions et de mes états d’âme en... [Lire la suite]