10 avril 2019

il y a un temps pour tout

J'ai aimé comment, votre main, par instants modulait le son de la modulation, votre main fouillant : Michiko, boîte à gants ; votre main dans mon cou, il y a un temps pour tout Rien ne va plus, non, plus du tout. Chouchou ! Alors, entre le léger différé d’avant-hier, l’erreur humain d’hier et le retard d’aujourd’hui, oui, on peut dire que les jeux sont faits, que rien ne va plus, que la terre ne tourne plus rond, qu’il n’y a plus de saison, que tout fout le camp et que plus rien n’est comme avant. Et que plus rien ne... [Lire la suite]

10 mars 2016

orgasme traminal

Tout à l’heure, je rentrais de courses en petite forme mais grosse migraine (encore et toujours, depuis lundi) et j’ai vécu deux choses qui méritent d’être signalées, dans le tramway. Alors qu’il faisait un temps superbe. Un temps à mettre tout ce qu’on veut dehors. Et d’ailleurs, c’est ce que je vais faire juste après la publication de ce billet histoire de m’aérer un peu le cervelet car ça me fera sans doute du bien, du soleil et de la fraîcheur. Comme si je me mettais un pochon de glace sur les tempes tout en restant sous un... [Lire la suite]
16 octobre 2014

quelques minutes suffiraient

Bill lui avait dit qu’il serait là pour la visite de l’éventuel acheteur. Jessica l’avait remercié sans oublier de lui rappeler qu’elle ne craignait rien. L’homme avait été très courtois, très comme il faut et il n’y avait rien à craindre de lui. Et d’autant moins qu’il lui avait posé des questions bien précises, pas comme toutes celles posées par ceux qui ne font que se renseigner comme pour passer le temps. Et comme elle avait déjà reçu deux ou trois autres acquéreurs potentiels, elle se sentait parfaitement capable de le faire... [Lire la suite]
18 janvier 2014

parasites

« Il s’accouda à la rambarde de la fenêtre. Et il se mit à réfléchir aux informations qu’il avait pu glaner au fil de ses rencontres. Tout d’abord, cette femme dans le bar mitoyen de la ruelle dans laquelle on avait découvert le corps. Cette femme dont il ne savait pas tout. Il la supposait accompagnatrice de charme mais, même sans certitude, il s’en foutait un peu. Ce n’était pas son propos… » Tchak iti ki tchack, tchak iti ki tchack, iti ki tchak, iti ki tchak, iti ki tchak On non, pas encore ! Pas déjà ! Pas... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 20:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,