22 janvier 2017

nettement moins bien qu’il y a cinq ans

À chaque nouvel électeur qui présentait sa carte, j’ai eu l’impression que c’était le premier de la journée qui arrivait pour voter. Alors qu’il était déjà 9h45. La dame au visage très crémé et le monsieur avec les lunettes rondes, malgré le fait qu’ils arboraient un badge montrant qu’ils faisaient partie de la désorganisation de ces primaires socialistes, on aurait dit qu’ils débarquaient toutes les cinq minutes. Probablement des poissons rouges qu’on a sortis de leur bocal, qu’on a déguisé en gens d’apparence bien sur eux, entre... [Lire la suite]