01 décembre 2018

le bien est-il l'ennemi du mieux ?

Je crois que le mieux, ce serait que je reste tranquillement chez moi, cet après-midi. Que je tente de profiter de ce début de week-end. De profiter de ce samedi un peu gris, pas mal pluvieux et probablement très perturbé en ville comme en cent (!) Alors, si c’est pour me confronter à l’une des deux ou aux deux manifestations prévues aujourd’hui au centre-ville, autant rester chez moi, près de la cheminée que je n’ai pas en me faisant servir un vin chaud que je n’aime pas spécialement, ou alors, aux sports d’hiver, à la rigueur, là où... [Lire la suite]

31 mars 2018

hier, je savais qu’aujourd’hui, je n’aurais pas le temps

Hier soir, j’ai commencé l’écriture de ce billet, après mon dîner très tôt (mais pas sur des tréteaux), vers 19h30, je savais qu’aujourd’hui (donc demain), je n’aurais pas le temps. Pour cette dernière journée de mars, la dernière du premier trimestre (un de plus, ouais !) de 2018, je savais que ça allait être une journée un peu marathonienne mais j’étais consentant dès le départ. Dès que j’ai su que cette réunion de famille aurait lieu, un samedi. Sans savoir que ce serait plus que certainement un jour pluvieux. Comme chaque... [Lire la suite]
22 janvier 2018

une armée entière prête à attaquer

Je viens de les voir, toutes alignées, une armée entière prête à attaquer, sur la terrasse. Ou presque. Je devrais plutôt dire que l’embuscade se passera plus précisément au niveau de la porte-fenêtre. Je ne sais pas combien elles sont mais elles sont plus nombreuses que moi. En même temps, je suis tout seul, ce n’est pas difficile d’être plus nombreux que moi. Ça a été quasiment comme ça toute ma vie, à force, j’ai fini par me faire à cette idée. Et j’ai fait avec. Et je vais encore faire avec. Sauf que là, cet après-midi, je pense... [Lire la suite]
04 février 2017

avis de tempête

Ce n’est plus un secret, nous sommes en pleine tempête et je ne parle pas seulement de celle, médiatico-politicienne de l’affaire Fillon (cette sacrée Pénélope, quand même, hein ?...) mais bel et bien de celle, venteuse, pluvieuse et grêleuse de la météo. Je ne vais pas entrer dans des explications techniques détaillées mais pour résumer, pour ceux qui n’auraient pas encore compris ce qui se passait, il vente, il pleut et il grêle. Et quand je dis qu’il vente, c’est un doux euphémisme. Il bourrasque. Il rafale et il tornade. Et... [Lire la suite]