16 mai 2020

réflexions en vrac (billet déconfiné)

Je n’ai toujours pas repris le tram depuis le 14 mars, ça fait deux mois et deux jours que je ne me suis déplacé qu’à pieds, qu’à vélo et qu’en voiture (le plus souvent en voiture car comme je me suis chargé de l’intendance du patron et de Claude pendant le confinement, j’étais souvent chargé entre les provisions pour eux et/ou les plats que je leur préparais) et je me dis que tant que je pourrai faire autrement, je ne reprendrai ni le bus, ni le tram. Après tout, nous approchons de plus en plus de l’été et jusqu’aux prochains... [Lire la suite]

01 février 2020

boulangerie B3

Chaque jour, si possible avant 8h, je descends de mon cinquième étage et je me rends à pieds à la boulangerie qui se trouve à environ 300/400 mètres de là, mettons 350 mètres pour mettre (!) tout le monde d’accord. Qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige, qu’il fasse beau, qu’il fasse jour, qu’il fasse encore nuit, j’ai la chance d’avoir un très bon boulanger et autant vous dire que j’en profite, il n’y a pas de raison de s’en priver. Tout est bon chez Jérôme B. dont je ne dirai pas le nom, par pudeur. 7h50. Bon, évidemment, il y a la... [Lire la suite]
13 novembre 2019

vous voulez que je vous tutoie, d’accord, mais il faut que je vous dise d’abord…

Depuis avant-hier, je forme un petit jeune pour la promenade des chiens du soir. Normalement, je n’y allais que le dimanche matin pour accompagner le patron car les autres matins, une jeune fille a l’habitude de venir et le soir, c’est le patron qui s’en occupe. Mais là, depuis une bonne dizaine de jours, le patron (trois fois dans le même paragraphe ! Quand je vous dis que j’ai le sens de la répétition !) est malade et du coup, c’est moi qui m’y colle. Bon, quand il ne pleut pas, ça va, même si je patauge pas mal dans la... [Lire la suite]
03 novembre 2019

je suis là, bêtement, devant l’écran de mon ordinateur

Dimanche matin, il pleut. Je ne le vois pas mais je le sais. Il fait encore nuit mais comme il est très tôt, la ville est silencieuse et je peux entendre la pluie qui continue de tomber et le vent qui continue de souffler. On ne lui a pas dit que souffler n’est pas jouer et donc, il fait le malin, là. Il joue un peu au kéké avec ses gros bras et ses grosses joues joufflues car il sait que tout le monde a peur de lui mais en réalité, c’est du vent, tout ça, ce n’est que du vent et si on y regarde de plus près, ça ne tient pas la route.... [Lire la suite]
01 novembre 2019

la poule aux yeux fermés

Je me demande si… Je me demande ce que penser une poule quand elle pond un œuf et quand elle pense qu’il sera peut-être fécondé. Peut-elle ressentir une certaine fierté mêlée d’une certaine extase à l’idée que le coq dont elle est bêtement amoureuse, soit le père de son futur poussin ? Il paraît qu’il va pleuvoir pendant une bonne quinzaine de jours et même si on aperçoit du soleil, de temps en temps, ça ne durera pas vraiment. C’est ainsi que les choses se font et se défont : après plusieurs canicules successives sur... [Lire la suite]
27 août 2019

peut-être juste un peu mouillé ou pas

Peut-être n’est-ce qu’une illusion, peut-être n’a-t-il pas vraiment plu, cette nuit ou ce matin, à l’aube, à l’heure où blanchissent les campagnes… Probablement qu’il n’est tombé que trois gouttes. Certainement un nuage qui a fait pipi et qui était trop pressé pour bien se secouer après sa miction. En tout cas, pas de quoi affoler les foules ni la nature. Ou plutôt si, il y a de quoi inquiéter la nature qui a soif et plus souvent qu’à son tour, depuis quelques temps. Peut-être n’ai-je pas raison (sans avoir tout à fait tort) dans... [Lire la suite]

26 juillet 2019

il paraît que demain, vendredi, il va pleuvoir

On nous annonce de la pluie pour demain. À l’heure où j’écris ce billet, nous sommes jeudi et à l’heure où il sera publié, nous serons vendredi. Et il devrait donc pleuvoir. Si seulement ça pouvait être vrai. Même ne serait-ce qu’un tout petit peu vrai. Je ne demande pas une totale vérité mais une partielle. Même avec un faible pourcentage. Comme les matières grasses des produits allégés. Parce que moi, je peux le dire haut et fort, j’en ai un peu assez de ne plus pouvoir respirer autrement qu’en transpirant. Je suis tellement en... [Lire la suite]
07 juin 2019

comme si toute éventualité de bleu était devenue interdite

Je suis un privilégié, j’ai la chance incommensurable de pouvoir apprécier les levers de jour, chaque matin car, en général, de nous deux, entre le jour et moi, je suis toujours le premier debout, même en été ou à son approche. Et ce que j’aime, c’est avoir le temps d’en profiter mais aussi, de goûter des plaisirs différents à chaque fois car, contrairement à ce qu’on dit, les jours se suivent mais ne se ressemblent jamais. Et là, en ce vendredi 7 juin 2019 à 6h30, c’est exactement ça qui est en train de se produire : un début de... [Lire la suite]
31 janvier 2019

bergère, es-tu bien protégée de la pluie ?

Il pleut, il pleut, il pleut, bergère, rentre tes blancs moutons mais pas tes gilets jaunes et encore moins tes casseurs avec lesquels ils sont réunis comme une association de malfaiteurs, finalement. Et toi, fais attention à ne pas trop de mouiller car vu qu’il fait frais, tu risquerais d’attraper du mal. Nous sommes jeudi, le dernier jeudi du mois de janvier 2019 et le dernier jour tout court de ce mois de janvier qu’on est bien content de voir se terminer. Je ne sais pas pourquoi mais novembre, décembre et janvier, qui viennent de... [Lire la suite]
03 décembre 2018

la matinale

Eh bien voilà. Ça recommence. Je suis encore totalement décalé. Totalement à côté de la plaque. À croire que je n’ai rien compris à comment il fallait faire pour dormir intelligemment. Oui, oui, vous avez bien lu, je m’auto-flagelle en me prenant pour un con mais attention, uniquement par rapport au sommeil car pour le reste, ça va. Enfin, il me semble. En même temps (coucou, Manu !), on ne peut pas être juge et partie et on est très mal placé soi-même pour avoir une vision objective de sa petite personne. Ou de sa grande... [Lire la suite]