22 septembre 2019

mauvaise humeur ?

Émile-Auguste Chartier*a dit que « le pessimisme est d’humeur et l’optimisme est de volonté », soit. Moi, je veux bien, je suis même assez d’accord avec lui car pour être heureux, je pense que quelque part, il faut le vouloir et être heureux, c’est rester optimiste. Et inversement. Moi, j’ai tendance à être plus pessimiste, globalement, que le contraire et je m’en cache car je n’en suis pas fier. Aujourd’hui, on peut même dire que je fais mon pessimisme coming out. Je l’avoue officiellement. Jusqu’à présent, peu de gens... [Lire la suite]

05 septembre 2019

c’est une première, pour moi, d’avoir 60 ans

Je voudrais vous remercier, toutes et tous, d’être venus m’honorer à ma juste valeur à l’occasion de ce nouvel anniversaire, d’autant plus nouveau pour moi que c’est la première fois que j’ai 60 ans… Non, je ne pense pas que ça soit un bon début de discours. D’abord, peut-être n’y aura-t-il aucune fête, aucune réunion de famille, aucun rassemblement d’amis, aucune manifestation de gilets jaunes et de casseurs réunis et en plus, je ne peux pas remercier tout le monde car, si fête il devait y avoir, je pense qu’il y aurait trop de... [Lire la suite]
26 août 2019

on est déjà presque à la fin du mois d’août et je n’ai rien à dire

C’est incroyable, quand même, ça : on est déjà presque à la fin du mois d’août, waouh, waouh, et je n’ai rien à dire ou si peu que je me demande si ça en vaut la peine que je m’exprime. En même temps (coucou Macron !), si je ne dis rien, je vais avoir l’impression d’être muselé, c’est censuré, d’être sous un régime dictatorial et ça, ça ne me plaît guère pour ne pas dire pas du tout. Ça m’amuserait presque, d’ailleurs, quand je lis certaines banderoles de manifestants, depuis les gilets jaunes et les casseurs réunis... [Lire la suite]
17 juin 2019

et dedans, il y a un cœur qui bat

Non, je ne suis pas qu’un clown qui aime faire rire de peur d’être lui-même obligé de pleurer sur son sort. Parce que moi, je suis comme ça, je suis un nostalgique, parfois mélancolique et donc, j’ai toujours une urgence à tenter de vouloir rire de tout, parfois au détriment de la bienséance. Vous savez, ce n’est pas trop la peine de me le dire, je le sais. Je sais comment je fonctionne. Je sais quels sont mes qualités (nombreuses) et mes défauts (tout aussi nombreux – j’ai failli écrire « minoritaires » mais je me suis... [Lire la suite]
13 avril 2019

pile entre 9h55 et 10h55, à une heure près

Je suis là, à attendre et je n’aime pas ça. Je n’aime pas ça car je ne suis pas maître de la situation. Et car je n’ose rien entreprendre d’important comme repeindre la terrasse ou ravaler l’immeuble car je sais très bien que dès que je m’y mettrai, mon téléphone va sonner et je serai obligé de tout lâcher séance tenante. Et donc, je n’aime pas me retrouver dans ce cas-là : être obligé d’attendre. Quand c’est moi qui choisis de poireauter, c’est moi qui tiens les rênes. Aujourd’hui, non. Et comme je n’ai pas de chance, je sais... [Lire la suite]
25 février 2019

comme une rupture amoureuse

Ce matin, ce fut comme une claque dans la figure, une claque bien sentie et pas seulement dans l’idée. Quand il m’a annoncé ce qu’il avait à me dire, j’avoue que je m’en suis douté avant même qu’il n’aille plus loin. Dès qu’il m’a dit : « Stéphane, j’ai quelque chose à vous dire et ça ne va pas vous faire plaisir… », j’ai su de quoi il était question. Effectivement, ça ne m’a pas fait plaisir et il avait l’air sincèrement désolé même si au fond de lui, c’est un mal pour un  bien. De toute façon, il faut savoir... [Lire la suite]

01 novembre 2018

de χρυσ-ανθεμον en χρυσ-ανθεμον

De χρυσ-ανθεμον en χρυσ-ανθεμον, nos amitiés sont en partance ; de χρυσ-ανθεμον en χρυσ-ανθεμον, la mort potence nos dulcinées… C’est étrange comme tout le monde confond le 1er et le 2 novembre. Enfin non, personne ne se mélange les pinceaux au niveau des dates en elles-mêmes mais tout le monde se trompe quant à leur symbole. Le 1er, jour férié pour les autres (pas pour moi, j’ai travaillé cette nuit et ce matin), ce n’est pas la fête des morts mais la Toussaint, si je ne m’abuse. Bon, c’est vrai qu’en tant qu’apostat, la fête... [Lire la suite]
28 août 2018

3,3kg par an

Impossible d'aller sur Word, cet après-midi. C'est probablement dû à cette brusque hausse de la température extérieure concomitante avec celle de mon propre organisme en train de s'énerver devant une telle inertie de la part d'un simple traitement de texte. Pour un peu, je le prendrais pour un syndicaliste revendicatif mais qu'il vienne se plaindre de ses conditions de travail et il sera bien reçu, tiens, celui-ci. Non mais sans blague, on n'est plus maître chez soi, avec cette mentalité de ceux qui se disent utilitaires ! Ça, c'est... [Lire la suite]
17 avril 2018

comme une envie de pluie

Il fait grand ciel bleu et, par conséquent, grand soleil. On ne peut pas dire que le fond de l’air n’est pas encore un peu frais mais on se dit qu’on est sur la bonne voie. Ou alors, ce serait cruel de nous faire croire que… Mais non, je veux adhérer à cet espoir de printemps enfin revenu, comme bientôt, le temps du muguet. Les tulipes de la fin de l’hiver ont les pétales qui se sont fait la malle et bientôt, il sera largement temps de changer de fleurs comme on passe des vêtements d’hiver aux vêtements d’été. Il sera temps de... [Lire la suite]
28 novembre 2017

une petite bolée de Cid

C’est dans la voiture que j’ai entendu cette phrase qui m’a touché au plus profond de mon cœur voire de mon âme, si j’en ai une : « J’attends le silence et la nuit pour pleurer. » Je ne saurai dire à quel propos elle a été citée ni dans quelle émission de radio, tout ce que je sais, c’est que c’était sur Europe 1. Et c’était hier. Si mes souvenirs sont bons, je pense que c’était en début d’après-midi et que j’étais au volant de ma voiture. Je partais faire quelques courses que j’avais oubliées le matin même.... [Lire la suite]