22 avril 2019

c'est la pleine saison des asperges

Peut-on dire que j’ai le syndrome d’asperges ? Oui, parce que quand c’est la pleine saison, comme en ce moment, j’en achète toutes les semaines et j’en cuisine des blanches et des vertes mais jamais en même temps. Une asperge. C’est toujours soit l’une, soit l’autre, des deux variétés. Deux asperges. Et pour demain, j’ai prévu de ne servir que des vertes. Trois asperges. D’abord en entrée et puis en plat. Quatre asperges. Parce que demain soir, j’ai un dîner, non pas de gala mais un dîner de clôture de travail. Cinq... [Lire la suite]

12 août 2014

mol d'août

La fran-an-ce est fermé-ée ou presque en ce mi-i-lieu du  mois d’aoû-oût. Tou-out marche au ra-alenti-i. Tou-out le mon-onde sauf moi-a. Parce que moi, moi, moi, j’ai dû mettre le turbo (ça tombe bien, c’est la saison du turbot d’été) dans mon boulot et je peux vous dire que je ne vais pas à la vitesse d’un escargot. Non, non, non. Et que du boulot, j’en ai par-dessus mon bureau (y a-t-il d’ailleurs encore un bureau sous les papiers que j’entasse chaque jour ?) et tout ça parce qu’ils ont trouvé judicieux de valider deux... [Lire la suite]
20 août 2013

même en cent ans, je n'aurai pas le temps

Nan ! J’suis pas dispo, je suis débordé, j’ai du travail par-dessus la tête et en plus, je suis tout seul sur deux postes et je peux pas, et c’est pas le jour. M'emmerdez pas !  Non, mais franchement, c’est vrai, quoi. J’arrive de week-end, un week-end qui s’est très bien passé, dans lequel je me suis bien plu et là, paf, en plein dans la gueule, sur mon bureau, ce matin, une cinquantaine d’avoirs à traiter, des dizaines de demandes qui sont restées sous le coude des gens en charge d’en vérifier une partie des informations... [Lire la suite]